A La Une » Société » Gennevilliers : 4 moniteurs de colo suspendus pour avoir fait le ramadan

Société



Gennevilliers : 4 moniteurs de colo suspendus pour avoir fait le ramadan

mardi 31 juillet 2012 à 8 h 12 min | Aucune réaction

Quatre animateurs de colonie de vacances auraient été suspendus par la mairie de Gennevilliers pour avoir observé le jeûne du ramadan.

Samir, Moussa, Nassim et Ali ont été suspendus après la visite d’un responsable des centres de vacances lors d’un séjour à Port-d’Albret, dans les Landes. Ils ont déclaré avoir l’intention de saisir le juge compétent pour faire valoir leurs droits.

Le responsable du centre a rappelé aux moniteurs que, selon leur contrat de travail, ils devaient se restaurer et s’hydrater pendant la journée. Leur employeur invoque pour sa part un danger pour la sécurité des enfants. « Ce défaut d’alimentation et d’hydratation peut conduire ces agents à ne plus être en pleine possession des moyens requis pour assurer le bon déroulement et la sécurité des activités du séjour, ainsi que la sécurité physique des enfants dont ils ont la charge » explique la mairie de Gennevilliers.

Ils « n’ont pas respecté, en cours de séjour, les obligations de leur contrat de travail, pouvant ainsi mettre en cause la sécurité physique des enfants dont ils avaient la responsabilité […] C’est pourquoi la ville, qui a la pleine responsabilité de la bonne conduite des séjours, a mis fin à leurs missions, sans préjudice financier », poursuit la mairie.

Nicole Varet, directrice de cabinet du maire de Gennevilliers explique qu’il y a trois ans, ils avaient eu « un cas de figure très douloureux, une jeune animatrice qui avait refusé de s’alimenter avait fait un malaise […] Le problème c’est qu’elle conduisait un véhicule avec des enfants, et qu’elle avait eu un accident avec des blessés graves … »


Termes relatifs à cette page: , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


cinq + neuf =









Connexion