A La Une » Faits Divers » Agression » Fusillade dans une discothèque à Bertry : dix blessés

Agression



Fusillade dans une discothèque à Bertry : dix blessés

dimanche 8 juillet 2012 à 11 h 04 min | Aucune réaction

Dix personnes ont été blessées ce matin lors d’une fusillade survenue devant la discothèque Le Vamos, à Bertry (Nord).

Vers 4h30, un homme qui s’est vu refuser l’entrée de l’établissement a ouvert le feu avec un fusil de chasse. Une dizaine de personnes ont été atteintes et sont légèrement blessées. L’agresseur a aussitôt pris la fuite à bord de son véhicule et il est toujours activement recherché par la gendarmerie.

Une nouvelle fusillade a donc eu lieu cette nuit aux abords d’une discothèque du Nord. L’individu s’est présenté vers 4h30 à l’entrée du Vamos, une boîte de nuit située à Bertry, près de Cambrai. Les videurs de l’établissement l’ont invité à quitter les lieux, mais quelques instants plus tard, l’homme est revenu et a tiré plusieurs coups de chevrotine avec une arme de chasse. Il a ensuite pris la fuite à bord d’un véhicule où l’attendait un complice. Des témoins ont pu relever le numéro d’immatriculation de la voiture.

Une dizaine de personnes ont été légèrement blessées. Les pompiers et deux équipes du Samu sont aussitôt arrivés sur les lieux. Sept blessés ont été conduits vers des hôpitaux de la région et une cellule psychologique a été mise en oeuvre. Le sous-préfet ainsi que d’importants effectifs de gendarmerie se sont rendus sur place. Les techniciens de l’identification criminelle ont commencé à procéder aux relevés d’empreinte. Les deux suspects sont activement recherchés.

Mise à jour – 09-07 (6h47) : L’auteur présumé, sa compagne, ainsi qu’un homme soupçonné de lui avoir servi de chauffeur après les faits, ont été interpellés quelques heures après la fusillade.


Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


deux + = six









Connexion