A La Une » Faits Divers » Meurtre » Colomiers : il tue sa femme et se tranche la gorge avec une scie-sauteuse

Meurtre



Colomiers : il tue sa femme et se tranche la gorge avec une scie-sauteuse

mercredi 11 juillet 2012 à 8 h 27 min | Aucune réaction

Un homme de 60 ans a tenté de se suicider en se tranchant la gorge avec une scie-sauteuse à ColomiersUn homme de 60 ans, soupçonné d’avoir tué son épouse, a tenté de mettre fin à ses jours hier matin en se tranchant la gorge avec une scie-sauteuse dans leur pavillon de Colomiers, en Haute-Garonne.

En début de matinée, vers 7h30, le fils du couple avait alerté les services de police pour leur faire part des tendances suicidaires de son père. Arrivés devant la maison située allée de l’Oisans, les policiers ont trouvé porte close.

Mais soudain, ils ont entendus des bruits d’outils électriques qui venaient du garage. Sans réponse, ils ont fini par enfoncer la porte et se sont retrouver face à un homme en train de se trancher la gorge avec une scie sauteuse. Présentant une plaie béante au niveau du cou, le désespéré a été conduit à l’hôpital de Rangueil dans un état jugé très sérieux.

En inspectant le pavillon, les policiers ont ensuite découvert le corps de sa femme. La victime, âgée de 59 ans, gisait sur le lit et présentait plusieurs ecchymoses. La piste d’un homicide volontaire suivi d’une tentative de suicide est largement privilégiée. Une autopsie du corps doit être pratiquée aujourd’hui afin de confirmer cette hypothèse.

* photo d’illustration







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ trois = cinq









Connexion