A La Une » Faits Divers » Braquage » Cambriolage d’une bijouterie à Toulon : les auteurs pris en flagrant délit

Braquage



Cambriolage d’une bijouterie à Toulon : les auteurs pris en flagrant délit

lundi 16 juillet 2012 à 19 h 53 min | Aucune réaction

Cambriolage dans la bijouterie Caubet à ToulonDeux malfaiteurs ont été interpellés hier matin juste après avoir dérobé 828.000 euros dans une bijouterie à Toulon.

Le cambriolage était pourtant presque parfait. Les deux individus venaient de vider la vitrine de la joaillerie Caubet située boulevard de Strasbourg, lorsque vers 6 heures du matin, au moment de prendre la fuite à bord d’une voiture, ils ont été interceptés par une patrouille de police.

Quelques minutes plus tôt, les deux hommes, originaires de Marseille, venaient de s’introduire dans la bijouterie après avoir creusé depuis la veille le plancher d’un appartement inoccupé situé juste au-dessus de l’établissement. Vêtu de bleus de travail et muni de deux énormes sacs, les cambrioleurs venait à peine de passer la porte cochère de l’immeuble lorsqu’une équipe de police secours est arrivée sur place. Lorsque les policiers ont voulu les contrôler, ils ont tenté de prendre la fuite mais ont vite été rattrapés et maîtrisés.

828.000 euros de montres et bijoux

A l’intérieur des sacs, il y avait des marteaux, des burins, et de nombreuses montres et bijoux de grande valeur. Le butin, estimé à près de 828.000 euros, a été remis à l’heureux propriétaire. Les deux malfaiteurs, âgés de 32 et 34 ans, ont quant à eux été placés en garde à vue pour une durée de 48 heures.

Ils ont creusé toute la nuit

Le casse semblait avoir été bien préparé. Les deux malfrats, dont un est déjà connu de la justice pour des cambriolages, se seraient introduits dans l’appartement le samedi 14 juillet, jour de la fête nationale. Profitant du bruit du défilé, ils auraient cassé le carrelage et creusé le plancher jusqu’au petit matin. Puis cagoulés et gantés, ils sont descendu dans la bijouterie à l’aide d’une petite échelle et ont ensuite entièrement vidé les vitrines. La PJ de Toulon a été chargée de cette enquête pour le moins originale.


Termes relatifs à cette page: , , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


un + = quatre









Connexion