A La Une » Faits Divers » Interpellation à Bondy : la mère d’un suspect meurt lors d’une perquisition

Faits Divers



Interpellation à Bondy : la mère d’un suspect meurt lors d’une perquisition

mercredi 13 juin 2012 à 9 h 23 min | Aucune réaction

Une femme de 62 ans, dont le fils est soupçonné de trafic de stupéfiants, est morte hier matin pendant la perquisition de leur domicile à Bondy, en Seine-Saint-Denis.

La mère du suspect a fait un malaise pendant que les gendarmes fouillaient son appartement. Malgré l’intervention rapide des pompiers, elle n’a pu être ranimer. L’autopsie pratiquée hier après-midi a permis de conclure à un décès d’origine naturelle et d’exclure totalement d’éventuelles traces de violence.

Dans la matinée, les gendarmes, qui enquêtaient sur un trafic de stupéfiants, ont interpellé un homme d’une trentaine d’années puis sont ensuite allés perquisitionner l’appartement de sa mère dans la cité Martin-Luther-King. Près de 50.000 euros en espèce y ont été découvert. Les enquêteurs agissaient sur commission rogatoire d’un juge de Senlis.

C’est durant la fouille agitée du domicile que la mère du suspect a fait un malaise cardiaque. Selon le parquet de Bobigny, la victime présentait « des antécédents médicaux lourds, notamment cardiaques ». Suite à ce drame, les gendarmes ont été pris à partie par des jeunes de la cité. Des renforts policiers ont dû être appelés et le préfet Christian Lambert s’est rendu sur place pour rencontrer des associations.

La garde à vue du fils de la victime a été levée sur décision des magistrats. Le médecin a indiqué que la garde à vue était incompatible avec son état de santé. Deux policiers ont été blessés lors des échauffourées. Hier soir la situation semblait s’être apaisée.


Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion