A La Une » Faits Divers » Incendie » Incendie à Cabestany : une maison entièrement dévastée par les flammes

Incendie



Incendie à Cabestany : une maison entièrement dévastée par les flammes

mercredi 27 juin 2012 à 13 h 35 min | Aucune réaction

incendie-cabestany-6Un violent incendie s’est déclaré ce midi au centre-ville de Cabestany, dans les Pyrénées-Orientales.

Vers 12h30, une forte explosion s’est fait entendre sur la place d’Oriola, dans le quartier de l’église. L’habitation située dans l’angle de la placette s’est  rapidement enflammée et les secours ont aussitôt été prévenus. Les pompiers de Perpignan sont actuellement sur place ainsi que la gendarmerie de Cabestany.

Lorsque la détonation a retentie, les habitants de la place se sont précipités pour évacuer toutes les voitures afin de dégager l’accès aux secours. Sous le souffle de l’explosion, les portes du garage se sont ouvertes et les câbles d’alimentation ainsi que divers produits se sont enflammés.

La maison n’était pas habitée, mais l’on ignore à cet instant précis si le propriétaire se trouvait ou non à l’intérieur. L’homme, un ancien teinturier âgé aujourd’hui de plus de 70 ans, a quitté Cabestany depuis plusieurs années. Il aurait été vu la veille devant sa maison, mais personne ne sait si il était là aujourd’hui. En revanche, une voiture se trouvait dans le garage ainsi que des produits hautement toxiques.

14h30 – Des renforts de pompiers ainsi qu’une équipe d’EDF sont arrivés sur place. Les causes de l’incendie demeurent inconnues pour le moment. Le sinistre à été maîtrisé vers 14 heures et les pompiers sont en train d’effectuer en ce moment une phase de reconnaissance.

15h20 : Le vieil homme à été retrouvé mort carbonisé dans les décombres. Les gendarmes de l’identification criminelle sont sur place. Il s’agit vraisemblablement d’un suicide. Le directeur de cabinet du maire de Cabestany s’est rendu sur place afin de trouver une solution de relogement pour la voisine qui réside à côté de la maison incendiée. La gendarmerie a ouvert une enquête.


Termes relatifs à cette page: , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion