A La Une » Internet » Fermeture du site Planete-lolo : l’administrateur mis en examen

Internet



Fermeture du site Planete-lolo : l’administrateur mis en examen

mardi 12 juin 2012 à 18 h 38 min | Aucune réaction

Un jeune homme de 19 ans, considéré comme le propriétaire du site Planete-Lolo, a été interpellé et mis en examen par le parquet d’Aix-en-Provence.

Le suspect a reconnu les faits durant sa garde à vue et a accepté de fermer son site de téléchargement illégal en attendant son procès.

Interpellé le 7 juin dernier par les gendarmes de la Section de recherches de Marseille, il a été mis en examen pour contrefaçon en bande organisée et blanchiment du produit de ce délit.

Deux autres personnes ont également été interpellées, mais leur rôle n’a pas été précisé.

Planete-lolo comptait plus de 800.000 membres inscrits et avait mis en ligne plus de 225.000 films et 70.000 albums de musique. Le jeune homme aurait encaissé plusieurs centaines de milliers d’euros grâce aux bénéfices tirés des recettes publicitaires. L’administrateur de ce site avait ouvert plusieurs comptes bancaires dans des paradis fiscaux et avait mis en place plusieurs dispositifs destinés à préserver son anonymat. Une somme de 180.000 euros a été saisie sur les comptes bancaires du suspect et 10.000 euros en espèces ont été trouvés lors de la perquisition à son appartement d’Aix-en-Provence.

L’information judiciaire avait été ouverte en juillet 2011 et depuis le site était surveillé par la division financière et le groupe de cybercriminalité de la section de recherches de la gendarmerie de Marseille. La Sacem et l’Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (ALPA) ont conjointement déposé plainte. Passible d’une peine de cinq ans d’emprisonnement et de 500.000 euros d’amende, le jeune pirate a été remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion