A La Une » Faits Divers » Meurtre » Drame dans le Var : deux gendarmes abattues en pleine intervention

Meurtre



Drame dans le Var : deux gendarmes abattues en pleine intervention

lundi 18 juin 2012 à 9 h 39 min | Aucune réaction

Deux femmes gendarmes de 29 et 35 ans ont été tuées par arme à feu cette nuit peu après 23 heures alors qu’elles intervenaient pour régler une affaire de cambriolage dans le village de Collobrières, dans le Var.

Le malfaiteur présumé s’est emparé de l’arme d’une d’entre elles et les a abattues toutes les deux. Le village ainsi que tout le département ont été entièrement bouclés. Quelques heures plus tard, un suspect a été interpellé.

Vers 23 heures, un habitant de Collobrières appelle les gendarmes et leur explique qu’il vient de reconnaître le couple qui l’a cambriolé un peu plus tôt dans l’après-midi. Il a croisé le voleur présumé avec un sac lui appartenant. Les deux femmes gendarmes, en poste à la brigade territoriale de Pierrefeu, se rendent alors au domicile du suspect. Une fois sur place, l’individu âgé de 25 ans, crâne rasé et mesurant 1,80 m, assomme l’une des militaires, lui dérobe son arme de service et lui tire dessus. Sa collègue tente de se mettre à l’abri, mais le suspect, visiblement alcoolisé, finit par la rattraper et l’abat également avant de prendre la fuite dans les rues du village.

D’important moyens déployés

Une vingtaine de pompiers, deux médecins du Smur, quatre ambulances et un hélicoptère venu de Nice sont mobilisés. Le préfet du Var Paul Mourier ordonne que la commune concernée mais également tout le département soient immédiatement bouclés.

Le signalement de l’homme recherché est diffusé à tous les effectifs. Vers 1h30, plus de 200 gendarmes investissent le secteur. Dix minutes plus tard, tous les accès au village de Collobrières sont bloqués. Le Procureur de la République et le préfet se sont rendus sur place. Un peu plus tard, un escadron de cent gendarmes mobiles venus en renfort de Nîmes ainsi que le peloton d’intervention interrégional de la gendarmerie et une équipe du GIGN sont dépêchés sur place.

Le suspect interpellé

C’est finalement vers 3 heures du matin que l’hélicoptère de la gendarmerie repère le suspect et sa compagne. Le meurtrier présumé, déjà bien connu des forces de l’ordre, a été interpellé et placé en garde à vue. Il n’a pas encore été entendu par les enquêteurs. En revanche, les constatations effectuées par la police technique et scientifique ont permis de relever des traces de griffures et des résidus de poudre sur ses mains. Sa compagne, qui aurait eu un rôle actif dans ce double assassinat, a également été interpellée.

Les deux femmes gendarmes, âgées de 29 et 35 ans, étaient en poste à la brigade territoriale de Pierrefeu-du-Var, au-dessus de Hyères. L’une des victimes avait pour compagnon un gendarme de Salon-de-Provence. L’autre était la mère de deux petites filles de 5 et 13 ans.

Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls, qui doit se rendre ce matin à Collobrières, « tient à assurer les familles et les camarades de ces deux femmes de son entier soutien et de sa pleine détermination à présenter à la justice l’auteur de ces crimes ». Vers 8 heures, le village était toujours fermé.


Termes relatifs à cette page: , , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion