A La Une » Faits Divers » Braquage » Cambriolage à Raismes : un blessé grave lors d’une fusillade

Braquage



Cambriolage à Raismes : un blessé grave lors d’une fusillade

vendredi 22 juin 2012 à 19 h 32 min | Aucune réaction

Un commando lourdement armé a commis un vol violent ce matin au domicile d’un couple à Raismes, près de Valenciennes, dans le Nord.

Le braquage a été d’une violence peu ordinaire. Les faits se sont produits ce vendredi vers 5 heures du matin dans un appartement de la rue du Long Pré, à Raismes. Le cambriolage a mal tourné et s’est terminé en fusillade. L’un des malfaiteurs serait entre la vie et la mort.

Cette nuit, alors que le couple âgé d’une quarantaine d’années dort tranquillement, trois individus cagoulés et portant des brassards frappe à la porte en criant : « C’est la police ! ». Personne ne répondant, les malfaiteurs fracture alors la porte en tirant dessus à l’arme automatique. Après avoir menacé la femme, ils montent chercher le mari à l’étage et réclament de l’argent.

Le mari, battu à coups de crosse, les dirige alors vers le coffre-fort de la maison qui ne renferme que des fusils de chasse. Les malfaiteurs s’emparent de ces armes puis prennent la fuite à bord de deux voitures où les attendent des complices. Le mari, blessé au visage, remonte à l’étage,  s’empare d’un fusil et tire sur les fuyards. Ces derniers ripostent en rafale à l’aide d’une Kalachnikov. De nombreuses douilles ont d’ailleurs été retrouvées sur place et la façade de la maison compte plus d’une cinquantaine d’impacts. L’un des voyous est grièvement blessé.

Les individus, sans doute au nombre de six, récupèrent leur camarade blessé et s’enfuient en Belgique pour le déposer dans un hôpital. Deux d’entre eux ont été interpellés ce matin, les autres courent toujours et sont activement recherchés. Le procureur de la République a confié l’enquête à la brigade de répression du banditisme de la PJ de Lille.


Termes relatifs à cette page: , , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion