A La Une » Faits Divers » Meurtre » Meurtre de Sonia Brunbrouck : le jeune lycéen mis en examen

Meurtre



Meurtre de Sonia Brunbrouck : le jeune lycéen mis en examen

lundi 23 avril 2012 à 9 h 58 min | Aucune réaction

Lewis Peschet, le jeune homme de 18 ans qui a reconnu avoir tué une adolescente jeudi dernier à Laon, a été mis en examen hier soir pour assassinat et placé en détention provisoire.

Le jeune lycéen, arborant un style vestimentaire gothique et animé de « pulsions morbides », a été présenté hier après-midi à un juge d’instruction. Il a reconnu avoir prémédité son geste et dit avoir eu « envie de donner la mort ».

En revanche, il n’a donné aucune explication concrète à son geste. Lewis Peschet était en terminale littéraire au lycée Paul-Claudel de Laon. Le jeune homme, décrit comme « solitaire » et évoluant dans un univers « très morbide », était très porté sur la religion et le satanisme. Il trainait souvent dans les cimetières et s’habillait dans le style gothique. Il connaissait Sonia depuis une dizaine d’années mais n’entretenait aucune relation amoureuse avec la jeune fille de 17 ans.

Sonia Brunbrouck, scolarisée au lycée Julie-Daubié à Laon, avait disparu jeudi matin vers 10h30 après les cours. Son corps avait été retrouvé vers 18 heures sur les indications du suspect en contrebas d’un chemin, derrière les ruines de l’abbaye Saint-Vincent. D’après les premiers résultats de l’autopsie pratiquée samedi après-midi, Sonia a reçu de très nombreux coups de couteau.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ six = quinze









Connexion