A La Une » Faits Divers » Meurtre » Lycéenne tuée à Yssingeaux : le suspect accusé de viol et meurtre

Meurtre



Lycéenne tuée à Yssingeaux : le suspect accusé de viol et meurtre

jeudi 29 mars 2012 à 19 h 37 min | Aucune réaction

Un homme de 35 ans, qui a reconnu le meurtre de Gala Mulard, une lycéenne de 18 ans retrouvée morte mardi après-midi près d’Yssingeaux en Haute-Loire, a été mis en examen cet après-midi pour viol aggravé et homicide volontaire.

Le suspect, un forestier jusqu’alors inconnu de la justice, a été interpellé et placé en garde à vue mardi après la découverte du corps de la jeune fille.

Au cours de ses auditions, l’homme a expliqué avoir passé la soirée de dimanche avec Gala chez des amis. Une soirée fortement marquée par la consommation d’alcool et de stupéfiants. Après, il a proposé à la jeune lycéenne de la raccompagner chez elle, mais il l’a finalement emmenée à son domicile, dans le centre d’Yssingeaux.

Après avoir séquestré Gala chez lui pendant près de 20 heures, il l’a violée, l’a ensuite frappée à la tête avec une bouteille puis a dissimulé son corps dans un drap avant de l’emmener en forêt avec sa voiture. Le corps de la jeune fille, à demi enterré et recouvert par des branchages, avait été découvert près d’un cours d’eau au lieu-dit Les Eygats.

Les enquêteurs, qui poursuivent leurs investigations, doivent maintenant déterminer si l’homme a bénéficié ou non de complicité. Le suspect a été présenté cet après-midi au parquet de Clermont-Ferrand. Mis en examen pour séquestration suivie de mort, viol aggravé et homicide volontaire, il a été placé en détention provisoire.

La jeune Gala Mulard, originaire des Yvelines, était scolarisée au lycée agricole d’Yssingeaux, en deuxième année de BEP de soigneur, aide-animateur aux métiers du cheval.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


cinq + = dix









Connexion