A La Une » Faits Divers » La vidéo de Fofana qui fait scandale

Faits Divers



La vidéo de Fofana qui fait scandale

samedi 10 mars 2012 à 9 h 52 min | Aucune réaction

Ce n’est pourtant un secret pour personne. Depuis toujours, les prisons françaises sont de vraies passoires. Drogues, téléphone et armes en tout genres y circulent librement. Le scandale des vidéos postées sur Internet par Youssouf Fofana depuis sa cellule de Clairvaux relance une nouvelle fois la polémique.

« Cet établissement, comme tous les autres, est devenu le palais des courants d’air ».

« Les détenus jouissent d’une incroyable impunité. À croire que la loi s’arrête aux portes des prisons », confie un délégué régional FO Pénitentiaire au journal le Figaro. Depuis, Fofana a été placé en isolement et plusieurs cellules de la centrale ont été fouillées.

La fouille administrative, pratiquée par les gendarmes, a permis de saisir 4 téléphones portables, dont un Smartphone dernière génération. Cette fouille a été réalisée dans des locaux communs ainsi que dans douze cellules se trouvant à proximité de celle du chef du « Gang des barbares ». Mais pourquoi seulement douze ? Quand est-il alors des autres cellules ? « Les lieux fouillés ont été choisis en fonction de leur proximité avec Youssouf Fofana et de leur appartenance aux réseaux islamistes » explique-t-on du côté des services pénitentiaires. Une clé USB et une carte micro SD ont également été saisis et des images à caractère pédopornographique ont été retrouvées sur des ordinateurs de la prison. Ces derniers portaient des traces de connexions à internet.

Après la découverte d’une quinzaine de vidéos où Youssouf Fofana fait l’apologie d’Al Qaïda et s’en prend aux juifs, la justice a été saisie et a ordonné une enquête. Le parquet a demandé le retrait de ces vidéos et demande à ce que Fofana soit poursuivi pour « provocation à la haine raciale, atteinte à la vie, atteinte à l’intégrité physique, apologie et commission d’actes de terrorisme ».

Le procureur de Troyes a envoyé des réquisitions à YouTube France et a sollicité le bureau d’entraide pénale internationale afin qu’un magistrat de liaison intervienne auprès des autorités américaines pour demander l’arrêt de la diffusion des vidéos à YouTube Etats-Unis. De son côté, la gendarmerie de Bar-sur-Aube a adressé des réquisitions aux hébergeurs qui ont repris ces vidéos pour leur demander d’arrêter leur diffusion.


Termes relatifs à cette page: , , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


neuf + huit =









Connexion