A La Une » Faits Divers » Meurtre » Crime à Beauvoir-en-Lyons : un lycéen exécuté par ses amis

Meurtre



Crime à Beauvoir-en-Lyons : un lycéen exécuté par ses amis

jeudi 29 mars 2012 à 9 h 41 min | Aucune réaction

Le corps d’un adolescent de 17 ans, abattu de deux balles dans la nuque et à moitié calciné, a été retrouvé dans la nuit de lundi à mardi dans une forêt de Beauvoir-en-Lyons, en Seine-Maritime.

C’est un garde-chasse qui a découvert le corps du jeune lycéen. Sur place, les enquêteurs ont retrouvé son téléphone portable ainsi qu’un morceau de sa carte bleue. Mardi matin, quatre mineurs âgés de 15 à 17 ans, soupçonnés d’avoir commis ce crime atroce, ont été interpellés et placés en garde à vue.

Les quatre jeunes, frères de deux familles différentes originaires de Fleury-la-Forêt, dans l’Eure, ont reconnu les faits. Ils ont expliqué avoir commis ensemble un cambriolage le 12 mars dernier pour dérober quelques bouteilles d’alcool chez un ami et une console de jeux. Les quatre suspects, craignant qu’un autre ami ne les dénonce, ont décidé de le supprimer. Et pour cela, ils lui ont tendu un véritable guet-apens.

Lundi soir, vers 23 heures, ils lui ont fixé un rendez-vous auquel le jeune garçon s’est rendu. Puis, en pleine nuit, ils l’ont emmené à scooter dans la forêt domaniale de Lyons. Ils lui ont ordonné de s’asseoir et l’ont abattu froidement de deux balles dans la nuque avec un calibre 22 long rifle. Ils ont ensuite aspergé le corps d’essence puis y ont mis le feu pour effacer les indices. Ils se sont enfin débarrassés de la carabine dans une mare avant de rentrer tranquillement chez eux.

Le parquet a ouvert une instruction pour homicide volontaire. Les quatre jeunes devraient être présentés aujourd’hui à un magistrat de Rouen en vue d’une probable mise en examen. Le parquet a requis leur placement en détention provisoire.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


neuf + = onze









Connexion