A La Une » Justice » Viol d’une prostituée à Nice : les trois policiers acquittés

Justice



Viol d’une prostituée à Nice : les trois policiers acquittés

vendredi 16 décembre 2011 à 7 h 20 min | Une réaction

Les trois policiers accusés d’avoir violé une prostituée en février 2010 à Nice ont été acquittés hier soir par la cour d’assises des Alpes-Maritimes.

Les trois hommes, âgés d’une trentaine d’années, étaient jugés depuis ce lundi pour viol aggravé par personne ayant autorité. Un quatrième policier comparaissait pour abstention volontaire d’empêcher un crime ou un délit. Tous les quatre, placés sous contrôle judiciaire, comparaissaient libres.

L’avocat général avait requis 10 ans de prison contre le chef de patrouille, des peines d’au moins huit années contre ses deux collègues et un an de prison pour le quatrième. Mais après plus de deux heures de délibérés, tous ont été acquittés. La plaignante a quitté la salle d’audience en larmes, sans dire un mot.

Dans la nuit du 23 au 24 février 2010, les policiers patrouillaient dans les rues de Nice. Vers 2 heures du matin, ils s’étaient arrêtés sur la Promenade des Anglais à hauteur d’une prostituée de 26 ans. Lui reprochant notamment d’avoir consommé de l’alcool sur la voie publique, ils l’avaient alors fait monter dans leur fourgon. C’est à ce moment que les quatre hommes l’auraient contraint à avoir des rapports sexuels. La jeune femme avait déposé plainte la nuit même.

Tout au long de l’instruction, les policiers avaient affirmé que la jeune fille était consentante et que c’était elle qui les avait aguichés. Depuis les faits, les quatre fonctionnaires du GSP, Groupe de sécurité et de proximité, avaient été suspendus de leur fonction.


Termes relatifs à cette page: , , , , ,





Une réaction sur “Viol d’une prostituée à Nice : les trois policiers acquittés”




  1. Floriane

    Ont croit faire confiance à la police et ont se sent rassuré quand ils sont la mais en réalité c est de eux je pense qu il faut le plus se méfier

    #2758


Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


neuf + cinq =









Connexion