A La Une » Internet » Téléchargement illégal : les auteurs du site Undeadlink interpellés

Internet



Téléchargement illégal : les auteurs du site Undeadlink interpellés

mercredi 28 décembre 2011 à 7 h 30 min | Aucune réaction

Deux jeunes hommes d’une vingtaine d’années, soupçonnés d’être les créateurs du site Undeadlink, ont été interpellés la semaine dernière dans l’Ain et dans l’Aveyron.

Les deux responsables du site ont été placé en garde à vue suite à une plainte de la Sacem. La plateforme Undeadlink permettait de télécharger des fichiers hébergés sur différents sites comme Megaupload, Fileserve ou HotFile.

Les gendarmes ont procédé à une perquisition de leurs domiciles. Les deux jeunes hommes, remis en liberté pour le moment, devraient être prochainement mis en examen pour contrefaçon.

Selon la Sacem, leur site portait atteinte à la loi sur le droit d’auteur. Une plainte pour “ mise à disposition de contenus permettant leur diffusion sans autorisation ” a donc été déposée. Les deux jeunes auraient également perçu de conséquents bénéfices grâce aux publicités mises en place. Rien que 8.000 euros pour le mois dernier, estime la société des auteurs et des compositeurs.

Le site, créé en novembre 2010, était hébergé en France et au Pays-Bas. L’un des administrateurs, Raphaël, âgé de 19 ans, était alors lycéen en classe de Terminale S. « Je suis son fondateur, et je code tout le système du site, aidé par Mahaxs pour le design, les idées et les prises de décision importantes » expliquait-il en début d’année lors d’une interview accordé au journal du pirate. « Si jamais une agence veut directement nous attaquer, il faudra quelle puisse convaincre notre hébergeur de fermer nos serveurs, et je suis très optimiste, puisque le nôtre est très réputé pour être sourd face aux demandes de fermeture pour site warez… » se vantait le jeune lycéen. Aujourd’hui, il risque 3 ans de prison et 350.000 euros d’amende pour diffusion de contrefaçon…







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ deux = quatre









Connexion