A La Une » Société » Minima sociaux : constat d’échec pour le RSA

Société



Minima sociaux : constat d’échec pour le RSA

vendredi 23 décembre 2011 à 11 h 11 min | Une réaction

La moitié des personnes ayant droit au Revenu de solidarité active (RSA) ne le demandent pas – 68 % des travailleurs pauvres et 35 % des demandeurs d’emploi.

C’est ce que révèle le comité national d’évaluation du RSA dans un rapport publié le 15 décembre. En cause notamment : le manque d’information, la complexité des démarches administratives et le refus « par principe » de cette aide.

On est donc, dans les faits, assez loin des « dérives de l’assistanat » dont parlait Laurent Wauquiez, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, en juin dernier. L’autre mauvaise nouvelle du rapport, c’est le faible taux de retour à l’emploi des bénéficiaires du RSA : 3 % seulement, chaque mois. Soit quasiment le même que celui que permettait le RMI [1].

Mais qu’on se rassure, Roselyne Bachelot a annoncé que le contrat unique d’insertion, actuellement expérimenté dans 12 départements, serait bientôt généralisé. Un peu comme le RSA en 2009 ?

[1] 2,6 % entre décembre 2007 et mai 2009.

Article diffusé sous licence Creative Commons, écrit par Nolwenn Weiler pour Basta Mag

Termes relatifs à cette page: , ,





Une réaction sur “Minima sociaux : constat d’échec pour le RSA”




  1. Famille radié du RSA SOCLE

    Bonjour,

    Nous soutenons une pétition d’une famille victime d’une radiation RSA.

    Prenez connaissance de cette pétition RSA : Non aux souffrances des
    allocataires RSA

    http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2013N34650

    Diffusez cette pétition autour de vous

    Signez cette pétition pour soutenir cette famille.

    Merci

    #5871


Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ six = quinze









Connexion