A La Une » Faits Divers » Meurtre » Infanticide à Vichy : le corps d’un bébé retrouvé dans un congélateur

Meurtre



Infanticide à Vichy : le corps d’un bébé retrouvé dans un congélateur

mercredi 21 décembre 2011 à 8 h 48 min | Aucune réaction

Le corps d’un nourrisson a été découvert samedi dans le congélateur d’un appartement de Vichy, dans l’Allier.

Ce week-end, une adolescente de 16 ans s’était rendue au commissariat avec sa tante pour révéler aux policiers qu’un bébé se trouvait dans un congélateur. Arrivés dans cet appartement du quartier de la gare, les policiers du SRPJ de Clermont-Ferrand ont effectivement retrouvé le corps d’un nourrisson âgé de quelques mois.

Le logement semblait inoccupé depuis plusieurs semaines. Selon les premiers éléments de l’enquête, le bébé, mesurant une soixantaine de centimètres, serait mort il y a au moins deux ans. Depuis ce samedi, la mère de famille de 35 ans qui habitait cet appartement était activement recherchée. Le lendemain, elle a été interpellée en compagnie d’un homme d’une soixantaine d’années dans un appartement du bord de mer à Saint-Laurent-du-Var, dans les Alpes-Maritimes.

Au cours de sa garde à vue, la jeune femme a bien reconnu être la mère du bébé, mais elle affirme cependant qu’elle ignorait être enceinte. Elle dit avoir accouché seule dans la baignoire de son appartement il y a trois ans et avoir aussitôt placé l’enfant dans le congélateur. Une version peu crédible puisque la taille de l’enfant correspond à un âge d’environ trois mois. La femme, décrite comme étant psychologiquement fragile, a été déférée hier soir au parquet de Cusset pour être mise en examen.

* photo d’illustration







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


trois + deux =









Connexion