A La Une » Justice » Femme tuée et découpée à Lyon : Halim Larbès condamné à 30 ans

Justice



Femme tuée et découpée à Lyon : Halim Larbès condamné à 30 ans

jeudi 15 décembre 2011 à 8 h 22 min | Aucune réaction

La Cour d’assises du Rhône a condamné hier Halim Larbès à 30 ans de réclusion criminelle assortis d’une période de sûreté de 15 années pour l’assassinat de Martine Bord en juin 2008 à Lyon.

L’avocat général avait réclamé la réclusion à perpétuité assortie de 22 ans de sûreté. Halim Larbès, dont les avocats avaient plaidé l’acquittement, a toujours nié les faits et ce malgré les traces de sperme retrouvées sur les sous-vêtements de la victime.

Le 21 juin 2008, Halim, 40 ans, appelle la police de Lyon pour leur dire qu’un meurtre venait d’être commis dans son appartement de la rue Sergent-Blandan. Lorsque les policiers arrivent sur place, ils découvrent une véritable scène d’horreur. Une femme a été tuée puis découpée. Ils trouvent tout d’abord un corps entièrement démembré dans la baignoire. Puis les bras et les jambes rangés dans le réfrigérateur. Enfin, dans le couloir de l’immeuble, ils découvrent un sac poubelle contenant la tête de la victime. Un vrai carnage.

Halim Larbès raconte alors aux policiers qu’il a prêté son appartement à un homme rencontré trois jours plus tôt. La veille de la fête de la musique, le 20 juin, l’inconnu serait venu avec une femme. Et Halim aurait découvert le massacre en rentrant chez lui le lendemain. Une version confuse qui ne convainc pas les enquêteurs. D’autant que des traces de son sperme sont retrouvées sur les sous-vêtements de Martine Bord, ainsi que des traces de son ADN sur le manche d’un couteau et à l’intérieur de deux gants. Pour les policiers, l’inconnu sort de son imagination. Halim Larbès est donc mis en examen pour l’assassinat de Martine Bord, une retraitée de la SNCF âgée de 55 ans.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ neuf = quatorze









Connexion