A La Une » Faits Divers » Disparition » Disparition du petit Mathis : le père placé en détention

Disparition



Disparition du petit Mathis : le père placé en détention

mardi 13 décembre 2011 à 19 h 40 min | Aucune réaction

Sylvain Jouanneau, le père de Mathis, a été interpellé vendredi dernier à Villeneuve-lès-Avignon dans le Gard, mais il refuse de dire où se trouve l’enfant.

Le père, âgé de 37 ans, a été mis en examen pour enlèvement de mineur, cependant il assure que l’enfant est vivant. Sylvain et Mathis, son petit garçon de 8 ans, avaient disparu à Caen depuis le 4 septembre après que l’enfant lui ait été confié par sa mère lors d’un droit de visite.

Selon la procureure de Caen, Sylvain Jouanneau souffre d’une « instabilité psychologique qui peut le conduire à faire preuve d’agressivité voire de violence ». Concernant la disparition de Mathis, il « a été interrogé à deux reprises par le juge d’instruction, mais à ce stade, il refuse d’indiquer où se trouve l’enfant » a précisé la magistrate cet après-midi lors d’une conférence de presse.

Début septembre, Sylvain avait envoyé son téléphone portable ainsi qu’une lettre à ses parents leur indiquant qu’il voulait disparaître avec son fils mais qu’il n’avait pas l’intention de se suicider. Divorcé depuis 6 ans, l’homme « semble animé par un désir de revanche ou de vengeance envers son ex-épouse » a souligné la procureure.

Le parquet lance un nouvel appel à témoins.

Plusieurs témoins auraient aperçu Sylvain Jouanneau dans le sud de la France, mais sans son fils. Selon le chef de la PJ de Caen, il aurait pu « confié son fils assez rapidement après sa fuite ». Mais aurait-il pu tuer son fils ? « C’est une hypothèse qu’il faut envisager même si on peut penser plus vraisemblablement qu’il a confié l’enfant à des tiers », a précisé la procureure.

Parti avec 30.000 euros, Sylvain était en possession de 8.700 euros lors de son interpellation. Il aurait pu confié l’enfant à des personnes se trouvant en Espagne, en Italie ou au Maghreb. Peu avant sa fuite, le père s’était converti à l’Islam.

Toute personne pouvant apporter un témoignage sur cette disparition peut contacter le 0805 200 200 et le 06.83.67.44.71, ou bien écrire à jouanneau@interieur.gouv.fr







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


deux + deux =









Connexion