A La Une » Faits Divers » Meurtre » Meurtre de la petite Océane : le suspect incarcéré

Meurtre



Meurtre de la petite Océane : le suspect incarcéré

vendredi 11 novembre 2011 à 8 h 59 min | Aucune réaction

Nicolas Blondiau, le meurtrier présumé de la petite Océane, a été déféré hier soir devant le juge d’instruction à Nîmes.

Le suspect, âgé de 25 ans, est arrivé au palais de justice vers 17 heures. La juge d’instruction Michèle Nesme l’a mis en examen pour meurtre accompagné de viol sur mineur de moins de 15 ans. Puis le juge des libertés et de la détention a prononcé dans la soirée son placement en détention provisoire.

Le jeune homme, père de trois enfants, a été incarcéré à la maison d’arrêt de Toulouse. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité assorti d’une peine de sûreté de 30 ans.

Mercredi soir, quelques heures après avoir avoué le crime, Nicolas Blondiau a tenté de se suicider pendant sa garde à vue. « Cette vérité devient de plus en plus difficile pour lui. Il reconnaît son geste mais ne supporte pas, n’accepte pas de l’avoir commis », a déclaré hier soir son avocat Maître J.-François Corral.

Poussé par sa compagne, le jeune homme s’était rendu lui-même la veille à la gendarmerie de Bellegarde. Après avoir prétexté ne plus se souvenir de ce qu’il avait fait le soir de la disparition d’Océane, Nicolas a finalement reconnu le meurtre avant même que les résultats des analyses ADN ne soient connus. Dans l’après-midi, les enquêteurs ont réalisé une série de perquisitions au domicile du couple. Hier soir, le jeune homme a fini par indiquer aux gendarmes où se trouvait l’arme du crime. Le couteau a été retrouvé vers un cours d’eau, près du lieu où l’on a découvert le corps de la petite Océane.

L’après-midi du samedi 5 novembre, Nicolas s’est rendu à Nîmes et « aurait absorbé une grande quantité d’alcool ainsi que de la drogue », a indiqué le procureur Robert Gelli. Puis il est rentré à Bellegarde où il a continué à boire dans sa voiture. Dans la soirée, il aperçoit Océane qui se rend chez Pierre, le meilleur ami de son papa, pour emprunter un jeu vidéo. Pierre, ils le connaissent tous les deux, puisque Nicolas a dormi chez lui en début de semaine. Comme il pleut, il lui propose donc de monter en voiture.

La fillette accepte. Mais le jeune homme s’éloigne du village, et sous l’effet de l’alcool, il aurait commencer à la caresser. Au cours de sa garde à vue, Nicolas reconnait avoir violé puis tué la fillette dans son véhicule avant de déposer le corps à 3 kilomètres du village. L’autopsie a révélé que la petite fille de 8 ans avait été victime d’attouchements sexuels, qu’elle a été ensuite asphyxiée puis poignardée à quatre reprises.

Né à Maubeuge, Nicolas Blondiau est venu s’installer dans le Gard lorsqu’il était adolescent. Titulaire d’un CAP de carrossier, puis boucher de formation, il est aujourd’hui jardinier intérimaire. Depuis deux ans il vit dans une petite maison de Bellegarde avec sa compagne, âgée de 20 ans. Le couple élève trois jeunes enfants, dont un issu d’une précédente relation.

Malheureusement, le couple vit au rythme de séparations régulières et Nicolas peine à trouver du travail. Il dort de temps à autre dans sa voiture ou chez des connaissances. Le jeune homme, mince, les cheveux clairs et le teint pâle, aurait un sérieux penchant pour l’alcool, cependant il « n’est pas le SDF alcoolique et violent que l’on décrit (dans la presse) » a déclaré hier soir son avocat Me J.-François Corral.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


neuf + = quatorze









Connexion