A La Une » Faits Divers » Incendie » Les locaux de Charlie Hebdo détruits par un incendie

Incendie



Les locaux de Charlie Hebdo détruits par un incendie

mercredi 2 novembre 2011 à 7 h 56 min | Aucune réaction

Un incendie a détruit cette nuit le siège du journal satirique Charlie Hebdo situé dans le 20e arrondissement de Paris.

Les deux tiers des locaux se trouvant boulevard Davout ont été détruits par un cocktail molotov qui a mis le feu au bâtiment. Par ailleurs, le site internet du journal a été piraté ce matin. Un message en turc et en anglais dénonce l’utilisation de l’image du prophète Mahomet par Charlie Hebdo.

L’incendie s’est déclenché vers 1 heure du matin et n’a fait aucun blessé. Deux individus auraient été aperçus près des locaux, mais aucunes interpellations n’a eu lieu pour le moment.

Le journal devait sortir ce matin un numéro spécial intitulé « Charia Hebdo », en référence aux annonces faites par le CNT (Conseil national de transition)
en Libye et la victoire des islamistes aux élections tunisiennes.

« Afin de fêter dignement la victoire du parti islamiste Ennahda en Tunisie et la promesse du président du CNT que la charia serait la principale source de législation de la Libye, Charlie Hebdo a proposé à Mahomet d’être le rédacteur en chef exceptionnel de son prochain numéro », avait précisé le journal dans un communiqué paru ce lundi.

« On n’a pas l’impression d’avoir fait une provocation supplémentaire. On a l’impression simplement de faire notre boulot comme d’habitude. La seule différence cette semaine, c’est que Mahomet est en couverture et que c’est assez rare de le mettre en couverture » a déclaré Charb, le dessinateur et directeur de la publication.


Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


six + neuf =









Connexion