A La Une » Société » Intempéries dans le sud : trois départements en alerte rouge

Société



Intempéries dans le sud : trois départements en alerte rouge

vendredi 4 novembre 2011 à 8 h 53 min | Aucune réaction

Les départements de l’Hérault, de l’Aveyron et de la Lozère ont été placés en alerte rouge jusqu’à cet après-midi 16 heures en raison des forts risques d’inondations.

Malgré une accalmie temporaire sur ses trois départements, Météo France prévoit des « phénomènes dangereux d’intensité exceptionnelle » et recommande fortement aux habitants de ces régions de se mettre à l’abri et d’éviter tout déplacement.

De fortes inondations ainsi que des coupures de courant sont possible, préviennent les services météorologiques. Un nouvel épisode pluvieux avec de fortes précipitations est attendu cette nuit sur l’Hérault, l’Aveyron et la Lozère.

La préfecture de l’Hérault a suspendu ce matin les transports scolaires dans une bonne moitié du département, notamment à Montpellier, Sète, Agde et Pézenas. Les effectifs des sapeurs-pompiers ont été doublés et les gendarmes ont reçus les renforts de deux groupements, d’une cinquantaine de militaires de la Sécurité civile, ainsi que deux hélicoptères prêts à intervenir.

D’autre part, la Haute-Loire, l’Ardèche, le Gard, le Tarn et les Bouches-du-Rhône sont toujours placés en vigilance orange ce matin en raison de forts risques d’inondations. La Drôme, le Vaucluse, le Var, les Alpes-Maritimes et l’est de la Corse connaîtront également de fortes précipitations orageuses. A cela s’ajoutera un vent de secteur est à sud-est pouvant atteindre des rafales de 80 à 90 km/h, voire 100 km/h sur le littoral. Le vent de sud soufflera fort également sur le relief, il pourra atteindre 70 à 90 km/h vers 500 m d’altitude et 100 à 120 km/h vers 1200 m.


Termes relatifs à cette page: , , , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


quatre + = onze









Connexion