A La Une » Faits Divers » Meurtre » Meurtre à Saissac : un jeune poignardé à la sortie d’une discothèque

Meurtre



Meurtre à Saissac : un jeune poignardé à la sortie d’une discothèque

lundi 12 septembre 2011 à 12 h 13 min | Aucune réaction

Un jeune homme de 22 ans est mort poignardé au cours d’une rixe dans la nuit de samedi à dimanche sur le parking d’une discothèque de Saissac, dans l’Aude.

La bagarre a éclaté vers 4 heures du matin devant la discothèque Le Saint-Pierre. Le jeune homme a reçu un coup de couteau en plein coeur. Son frère de 31 ans, victime de plusieurs coups, a été blessé à la cuisse. Il semblerait qu’un différent soit à l’origine du drame.

Les pompiers, rapidement arrivés sur les lieux, ont conduits les deux victimes à l’hôpital de Carcassonne. Le plus jeune, Ludovic Spakow, est malheureusement décédé quelques heures plus tard. Son frère Alexandre est quant à lui toujours hospitalisé. Tout deux, originaires de Porto-Vecchio, en Corse, résidaient dans un gîte rural Montolieu. Ludovic était employé depuis le début de l’été comme serveur au Café du Commerce.

Selon les premiers éléments de l’enquête, une altercation aurait éclaté sur le parking et le gérant du Saint-Pierre serait intervenu. Pris à partie par un groupe d’une quinzaine d’individus, son gendre Alexandre et son jeune frère lui serait venu en aide.

Plusieurs témoins ont déjà été entendus par les gendarmes de la brigade de recherche de Carcassonne a qui l’enquête a été confiée. Une enquête qui s’annonce longue et difficile car les gendarmes ne disposent que de peu d’éléments concernant l’auteur et les circonstance précises du drame. Toutes personnes ayant été témoins peuvent contacter le 04.68.11.36.71







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ un = trois









Connexion