A La Une » Société » Les frelons asiatiques menacent les abeilles et notre nourriture

Société



Les frelons asiatiques menacent les abeilles et notre nourriture

mercredi 7 septembre 2011 à 7 h 11 min | Aucune réaction

Un nid de frelons asiatiques a été détruit il y a deux semaines dans la commune de Mesquer, en Loire-Atlantique.

L’extension vers la Bretagne de cet insecte, redoutable prédateur d’abeilles, est inquiétante pour l’avenir de l’apiculture. Et donc pour la préservation de notre écosystème. Arrivé en Aquitaine il y a six ans, probablement dans un chargement de poteries importées de Chine, le frelon asiatique s’est répandu progressivement dans le Sud-ouest de la France.

Depuis trois ans la Vendée est atteinte et cette année c’est le tour de la Bretagne. Dans un entretien à Ouest-France, Marc Pondaven, Directeur des Fédérations des groupements de défense contre les organismes nuisibles (FDGDON) de Loire-Atlantique et Vendée révèle que le nid de Mesquer est le 32e qui est détruit cette année en Loire-Atlantique, contre dix l’an passé.

Ces colonies de frelons asiatiques ont de lourdes répercussions pour l’apiculture. L’espèce, dénommée vespa velutina, se nourrit en effet d’abeilles, les attaquant en plein vol ou siégeant à l’entrée des ruches, obligeant les abeilles à jeûner : la ponte et la fabrication du miel sont alors stoppées, ce qui entraîne inexorablement la mort de la ruche.

Ajoutée à l’usage des pesticides dans l’agriculture – une étude récente réalisée par l’équipe du Pr Cyril Vidau de l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand a démontré que l’infection au parasite Nosema ceranae entraîne une plus forte mortalité chez les abeilles exposées à de très faibles doses d’insecticides – l’arrivée du frelon asiatique dans notre pays est un sujet de préoccupation pour l’avenir de l’apiculture et donc pour la sauvegarde de notre écosystème.

Vecteur de pollinisation indispensable à la biodiversité, les abeilles sont en effet essentielles à l’agriculture : la majorité des cultures légumières, fruitières, oléagineuses et protéagineuses bénéficient de l’activité pollinisatrice de celles-ci. Selon une étude de l’INRA et du CNRS, 35 % de la production mondiale de nourriture est directement dépendante des pollinisateurs.

Un enjeu que le gouvernement de Nicolas Sarkozy ne semble pas bien mesurer. Le Cruiser, un insecticide neurotoxique, est aujourd’hui autorisé à la vente en France, malgré l’avis négatif émis par le Conseil d’État. Et le frelon asiatique n’est toujours pas classé espèce nuisible par l’État.

[cc] Source: Novopress

Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


neuf + = onze









Connexion