A La Une » Faits Divers » Disparition » Disparition d’un enfant dans la Drôme : les recherches se poursuivent

Disparition



Disparition d’un enfant dans la Drôme : les recherches se poursuivent

mercredi 21 septembre 2011 à 19 h 59 min | Aucune réaction

Toufik El Fahem, un enfant de 10 ans, a mystérieusement disparu hier soir à Lapeyrouse-Mornay, dans la Drôme.

Il faisait tranquillement du vélo devant la maison de son père quand soudain, vers 20h30, il s’est volatilisé. Selon la tante de l’enfant, un Scénic blanc avec un couple à bord aurait été vu à plusieurs reprises dans le quartier. Une enquête pour disparition inquiétante a été ouverte et de nombreux gendarmes sont mobilisés.

Dès hier soir, une trentaine de militaires, un hélicoptère et des maîtres-chiens ont commencé à fouiller le secteur. Seul le vélo du petit garçon a été retrouvé près de la maison de son père. Ce matin, plus de 150 fonctionnaires ont organisé une battue autour du domicile familiale. En vain.

Un avis de recherche a été diffusé auprès de toutes les unités de police et de gendarmerie. L’enfant est brun, a les yeux marrons et mesure 1m40. Lors de sa disparition, Toufik portait un short noir, un polo noir à manches longues et des baskets noires.

Toute personne pouvant apporter des informations sur cette disparition peut prendre contact avec les enquêteurs au 04.75.31.93.69 ou éventuellement de se mettre en rapport avec la brigade de gendarmerie ou le commissariat le plus proche de son domicile.

Les parents de Toufik se sont installés à Lapeyrouse il y a moins d’un an. Depuis que ses parents se sont séparés au mois de juillet, le jeune garçon vivait seul chez son papa qui est chauffeur routier. La maman, qui n’habite plus la région, est arrivée ce matin.

Les gendarmes de Romans et la section de recherches de Grenoble sont chargés de l’enquête. Pour le moment, aucune piste n’est privilégiée.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


un + trois =









Connexion