A La Une » Politique » Plan de rigueur : hausse des prix pour le tabac, l’alcool et les sodas

Politique



Plan de rigueur : hausse des prix pour le tabac, l’alcool et les sodas

jeudi 25 août 2011 à 10 h 04 min | Aucune réaction

Parmi certaines mesures annoncées hier soir par François Fillon pour combler la dette de notre pays, une a particulièrement le don d’énerver les français.

Le plan de rigueur prévoit en effet une forte augmentation des prix du tabac, de l’alcool et des sodas. Mais ce n’est pas tout. La TVA sur les entrées des parcs à thème va passée de 5,5 à 19,6 % ! Et parallèlement, le gouvernement va créer une petite taxe provisoire de 3 % sur les hauts revenus.

Objectif de ce plan : économiser un milliard d’euros en 2011 puis onze milliards l’année suivante.

« Nous aurons une hausse du prix du tabac de 6% quasi immédiate, puis une taxation supplémentaire qui sera mise en place en 2012 sur l’alcool et sur les boissons dans lesquelles on ajoute du sucre » a déclaré le premier ministre.

« Faut arrêter les conneries ! Le paquet de cigarette va passer à 6.25 euros  […] C’est facile d’aller prendre sur le tabac ou sur l’alcool. […] Alors moi je vais aller acheter mon tabac en Espagne et je vais aller planter des vignes sur le terrain de ma grand-mère ! On va faire du marché parallèle. […] Il y a de quoi être en colère non ? Ils vont augmenter de 3% les prélèvements sur les grandes fortunes, mais ça va pas les faire boiter pour autant. L’Etat préfère prendre sur les petits, c’est plus facile.  Et ça rapporte plus […] C’est encore les pauvres qui douillent ! » s’énervait un auditeur sur RMC.

« Ce soir, la France plonge officiellement dans l’austérité (…) Le seuil de tolérance des Français à la provocation et au cynisme est franchi » a réagit Benoît Hamon, porte-parole du Parti Socialiste.

La politique du gouvernement creusera les inégalités sociales, selon Jean-Luc Mélechon, candidat du Front de gauche à la présidentielle. « Ainsi sur onze milliards de coupes claires définitives, les riches ne donneront que moins de 10 % et encore à titre provisoire. Les riches ne paient que pour un temps et les autres pour toujours » a-t-il écrit lors d’un communiqué. Car les augmentations, elles, resterons !


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


neuf + deux =









Connexion