A La Une » Faits Divers » Braquage » Braquage au casino de Trouville : un homme abattu par les gendarmes

Braquage



Braquage au casino de Trouville : un homme abattu par les gendarmes

vendredi 26 août 2011 à 8 h 08 min | Aucune réaction

Un homme de 75 ans a été abattu par les gendarmes hier après-midi après avoir braqué le casino de Trouville.

Le vieil homme, armé d’un pistolet et portant une casquette ainsi qu’une simple écharpe autour du visage, a attaqué le casino vers 14h30. Il tire une première fois en direction du vigile. Puis en sortant, le voleur ouvre le feu sur des policiers avant de s’enfuir au volant de sa propre voiture.

Un peu plus loin, l’homme tombe sur un barrage de gendarmes et tire à nouveau, blessant légèrement l’un des militaires au bras. Ces derniers ripostent, mais le retraité parvient à prendre la fuite en direction de Dives-sur-mer, dans le Calvados.

A son arrivée, le vieil homme abandonne son véhicule, sans doute endommagé lors de la fusillade. Il entre chez un particulier, et l’oblige alors à prendre le volant de sa propre voiture. Quelques minutes plus tard, l’otage s’échappe et le braqueur prend lui-même le volant avant d’être percuté par les gendarmes. A ce moment, tout va très vite. Le malfaiteur sort du véhicule et tire sur les militaires. Les gendarmes ouvre le feu à leur tour et l’homme décède sur place.

Dans sa folle échappée, l’homme, originaire de l’Orne, n’a emporté qu’un maigre butin, estimé à 7.500 euros. Le septuagénaire n’avait, semble-t-il, pas d’antécédents judiciaire. Le SRPJ de Rouen et l’Inspection générale de la gendarmerie sont chargés de l’enquête.


Termes relatifs à cette page: , , , , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


huit + = treize









Connexion