A La Une » Société » Santé : l’OMS dénonce la dangerosité du téléphone portable

Société



Santé : l’OMS dénonce la dangerosité du téléphone portable

jeudi 2 juin 2011 à 8 h 58 min | Aucune réaction

Pour la première fois, et bien tardivement, l’Organisation mondiale de la santé juge que l’usage du téléphone portable est « peut-être cancérogène » et incite à l’utilisation du kit mains libres et des SMS.

Après des années de polémiques, d’expertises, de contre-expertises et de pressions des lobbys du marché de la téléphonie, ce que le bon sens ressentait d’instinct vient d’être confirmé par des experts internationaux rassemblés à Lyon.

Ces experts du Centre international de recherche sur le cancer (Circ), une agence de l’OMS, affirment que désormais les preuves, qui continuent à s’accumuler, sont assez fortes pour justifier une classification de l’usage du téléphone portable en « peut-être cancérogène pour l’homme ».

Classées en catégorie 2B, comme la laine de verre ou les vapeurs d’essence, les ondes émises par les téléphones mobiles font accroître les risques de contracter un gliome, un type de cancer du cerveau, et des neurinomes de l’acoustique, des tumeurs non cancéreuses du nerf acoustique. Le cerveau des enfants est plus particulièrement exposé à ces risques.

Bien évidemment, de son côté, le lobby des opérateurs de téléphonie mobile (Fédération française des télécoms), a publié hier soir un communiqué pour tenter de minimiser l’annonce de l’OMS.

[cc] Source: Novopress

Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ sept = douze









Connexion