A La Une » Société » Pollution et réchauffement : vers la mort annoncée des océans ?

Société



Pollution et réchauffement : vers la mort annoncée des océans ?

mercredi 22 juin 2011 à 9 h 01 min | Aucune réaction

Réchauffement, acidification, pollutions : selon un rapport rédigé par 27 experts de six pays, rendu public avant-hier, les océans présentent actuellement des symptômes inquiétants, qui rappellent les précédentes phases d’extinctions massives qu’a connues la Terre il y a des millions d’années lorsque la plupart des espèces ont disparu.

Le rapport issu de cette rencontre qui vient d’être publié fait part de résultats alarmistes.

Présidé par Alex Rogers, directeur scientifique du Programme international sur l’état des océans, le séminaire réunissait 27 experts de six pays en avril dernier à l’Université d’Oxford, au Royaume-Uni.

Selon ces experts,  les principales pressions exercées actuellement sur les océans sont la surpêche, le réchauffement et la pollution. « En considérant l’effet cumulatif de ce que l’humanité fait subir aux océans, nous nous sommes aperçus que les conséquences étaient bien plus graves que ce que chacun de nous avait observé de son côté. » fait observer Alex Roger.

Les chercheurs indiquent qu’au cours du demi-milliard d’années écoulées, cinq extinctions de masse sont survenues à la suite de désastres naturels. Les causes ? L’examen des sédiments a démontré que  l’acidification des océans causée par le réchauffement des océans entraîne l’hypoxie, c’est-à-dire de faibles niveaux d’oxygène. Or aujourd’hui les taux de carbone absorbé par les océans sont déjà bien plus élevés qu’ils ne l’étaient à l’époque de la dernière extinction de masse d’espèces marines, il y a environ 55 millions d’années. À ce moment, selon ces scientifiques, près de 50 % de certains groupes d’animaux d’eau profonde disparurent.

Selon les conclusions du rapport, « les océans du monde entier risquent fortement d’entrer dans une phase d’extinction des espèces marines », une extinction rendue encore plus plausible par la surpêche et  la pollution. La surpêche a déjà entraîné une réduction de plus de 90 % de certains stocks halieutiques commerciaux et les rejets agricoles nuisent grandement à la santé des océans. Les spécialistes affirment à ce sujet que des substances chimiques toxiques se retrouvent jusque dans les mers polaires, et à terme dans les poissons. Une pollution aggravée en outre par les milliards de déchets en plastique déversés dans les océans.

« L’océan est le plus grand écosystème sur Terre, qui maintient notre monde dans des conditions vivables », rappellent les experts, qui demandent instamment l’adoption en urgence d’un meilleur système de gouvernance de la haute mer, encore très peu protégée mais qui représente la majeure partie des océans du monde entier. Avant qu’il ne soit trop tard.

[cc] Source: Novopress

Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


sept + = onze









Connexion