A La Une » Faits Divers » Disparition » Disparition d’Alexandre Junca : une partie du corps retrouvé

Disparition



Disparition d’Alexandre Junca : une partie du corps retrouvé

jeudi 30 juin 2011 à 14 h 21 min | Une réaction

Le fémur retrouvé dimanche dans une rivière appartient bien à Alexandre Junca, le jeune adolescent de 13 ans, disparu depuis le 4 juin dernier à Pau.

Les analyses ADN confirment en effet qu’il s’agit bien d’une partie de sa jambe. Les parents du jeune homme ont été informés de cette découverte ce matin par le juge d’instruction. Le parquet de Pau avait ouvert une information judiciaire pour enlèvement et séquestration.

Le jeune collégien avait disparu le 4 juin à Pau après avoir passé la soirée avec des amis. Son vélo avait été retrouvé attaché dans une rue à proximité du domicile de son père. Le parquet va maintenant ouvrir une nouvelle information judiciaire pour assassinat. D’importants moyens vont être mis en place afin de retrouver le ou les meurtriers du jeune Alexandre.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Une réaction sur “Disparition d’Alexandre Junca : une partie du corps retrouvé”




  1. Paul Emile CHARLTON

    Lettre ouverte à Monsieur Jean-Christophe Muller

    PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE DE PAU

    Monsieur le Procureur,

    Quelle ne fut pas ma surprise de vous retrouver en poste sur cette bien sombre ville de Pau où plane toujours et entre autres, les meurtres ésotériques d’Alain Dubois et d’Emmanuel Bouchet que votre illustre prédécesseur Jean Pierre Dréno s’était empressé de classer ‘suicide’ avant d’être parachuté en urgence dans le département des Pyrénées Orientales par notre cher Président de la République. Ceci afin de sauver son arracheur de dent et conseillé municipal de Neuilly-sur-Seine Thierry Leprince, empêtré aux Assises dans une sale histoire de viols de fillettes en bande organisée et par delà couvrir les trois horribles crimes sataniques de la gare de Perpignan. (Nous y reviendrons en temps voulu).

    A la signature de mon nom, Monsieur le Procureur Muller, vous ne serez certainement pas surpris car nous sommes si l’on peu dire en quelques sortes ‘intimes’… Puisque lors de vos fonctions de Procureur dans notre département du Tarn vous aviez été informé par mes soins en temps réel des inadmissibles dysfonctionnements institutionnels, cabales et dénis de justice relatifs aux enlèvements de la petite Marion Wagon et Estelle Mouzin par mon ex voisin portugais, fausse licence de taxi à Agen.
    Vous fûtes également copieusement informés, aux même titre que les juges d’instructions concernés, sur les dessous de l’affaire Alègre, avec ses notables, ses crimes impunis et son incinérateur de Cazères, mais également sur le trafic organisé et commandité d’êtres humains qui sévit sur le territoire français et ce pour le compte du Nouvel Ordre Mondial !

    L’ensemble de ces révélations ont hélas coûté la vie au jeune et intègre Commissaire de Police de Castres Arnaud Tregouet un mois après sa discrète visite à mon domicile, n’en déplaise à l’avertie Procureur Danièle Drouy-Ayral qui s’empressa elle aussi de classer la chose ‘suicide’.
    Je ne vous ferai pas part ici de la chaude affaire « Amidlisa pédocriminalité Var » : Enfants découpés vivants. Car si elle concerne à présent Madame la Procureur Drouy-Ayral de Draguignan, cette affaire n’est pas de vos compétences territoriales.

    Puisse l’affreux destin survenu en votre ville au petit Alexandre Junca, Monsieur le Procureur de Pau, ne pas rester impuni QUELQUES SOIENT LES AUTEURS de cette abominable et inqualifiable atrocité.

    Au nom des familles qui nous ont mandaté, de notre Association TERRE D’ESPOIR, du Collectif Autre Monde que je me permets de représenter ici et du Peuple Français je vous en remercie.
    Nous profitons de cette lettre ouverte pour présenter à la famille du petit Alexandre nos condoléances attristées.

    Paul Emile CHARLTON / Association TERRE D’ESPOIR /COLLECTIF AUTRE MONDE

    #705


Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


six + sept =









Connexion