A La Une » Faits Divers » Trafic de stupéfiants dans l’ouest : un important réseau démantelé

Faits Divers



Trafic de stupéfiants dans l’ouest : un important réseau démantelé

jeudi 26 mai 2011 à 9 h 09 min | Aucune réaction

Dix-neuf personnes issues de la communauté des gens du voyage, soupçonnées de trafic de stupéfiants et de blanchiment d’argent, ont été arrêtées dans l’agglomération nantaise, dans le Maine-et-Loire et dans la Sarthe.

L’enquête avait commencé en 2009. La brigade de recherche de la gendarmerie de Rezé enquêtait sur l’implication de gens du voyage dans plusieurs affaires de trafics de drogue.

À l’aide d’écoutes téléphoniques et de témoignages recueillis auprès des voisins, les enquêteurs ont pu mettre à jour des transactions très importantes effectuées en Loire-Atlantique mais aussi dans le Maine-et-Loire et dans la Sarthe. Selon la gendarmerie les trafiquants, qui approvisionnaient la région en cannabis et en cocaïne étaient « particulièrement chevronnés », « armés et protégés par des gardes du corps ».

« Nous avons éteint un réseau complet, le bilan dépasse nos espérances » a déclaré à Ouest-France le capitaine Maisonneuve, de la compagnie de gendarmerie de Rezé. Une centaine de gendarmes ont interpellé dix-neuf personnes de 25 à 40 ans, dont trois femmes. 850 g de cocaïne (valeur estimée : 100 000 euros) et 1,5 kg de résine de cannabis ont été saisis, ainsi que 40 000 euros en espèces. Trois motos volées, huit voitures et deux caravanes, des armes dont deux de poing et 600 cartouches ont également été récupérées. Les gendarmes ont également découvert 120 bijoux en or qui pourraient provenir de cambriolages commis dans les environs de Nantes afin de financer l’achat des stupéfiants.

Les individus interpellés ont été déférés au parquet. Ils devraient être mis en examen pour trafic de stupéfiants et blanchiment d’argent. Certains sont soupçonnés d’être les donneurs d’ordre du trafic, d’autres de simples prête-noms intervenant pour blanchir les bénéfices résultant du trafic, bénéfices qui étaient réinvestis dans des salles de sport et des débits de boisson.

[cc] Source: Novopress

Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ six = quatorze









Connexion