A La Une » Faits Divers » Disparition » Disparition de Colette Deromme : un corps retrouvé dans le Var

Disparition



Disparition de Colette Deromme : un corps retrouvé dans le Var

mardi 17 mai 2011 à 7 h 06 min | Aucune réaction

Le corps d’une femme en état de décomposition a été découvert dimanche soir près d’Aups dans le Var.

Ce sont des vacanciers qui ont fait la macabre découverte ce dimanche vers 18 heures. Le cadavre était dissimulé sous un tas de pierres au bord de la départementale 957. Les proches de Colette Deromme ont aussitôt reconnu la bague et les vêtements qu’elle portait le jour de sa disparition.

Des techniciens de l’identification criminelle se sont  immédiatement rendue sur place pour effectuer les premiers prélèvements. Selon la gendarmerie d’Aups-Salernes, « plusieurs femmes ont disparu dans la région, donc rien n’est encore établi ». Les analyses ADN vont donc être réalisées en urgence afin de confirmer l’identité de la victime. Une autopsie a également été ordonnée par le parquet de Draguignan pour déterminer les causes exactes du décès. La section de recherche de Marseille ainsi que la brigade de recherche de Draguignan ont été chargés de l’enquête.

Colette Deromme, une mère de famille de 50 ans, avait mystérieusement disparu le vendredi 15 avril à Lorgues. C’est son fils, âgé de 29 ans, qui avait donné l’alerte l’après-midi même. Ce jour-là, Colette ne s’était pas rendue à l’hypermarché où elle travaillait et elle n’était pas allé chercher sa plus jeune fille à l’internat de son lycée. Le parquet de Draguignan avait alors ouvert une information judiciaire pour disparition inquiétante.

Les gendarmes avaient retrouvé sa voiture garée devant chez elle, avec à l’intérieure ses papiers d’identité ainsi que les clés de son domicile et son téléphone portable. D’importants moyens de recherche avaient été mobilisés, dont plusieurs brigades cynophiles, des plongeurs et des hélicoptères. Tout le secteur avait été passé au peigne fin pendant plusieurs jours, sans succès.


Termes relatifs à cette page: , , , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ sept = huit









Connexion