A La Une » Faits Divers » Agression » Agression à Champagne-sur-Seine : un retraité sauvagement mutilé

Agression



Agression à Champagne-sur-Seine : un retraité sauvagement mutilé

dimanche 1 mai 2011 à 8 h 03 min | Aucune réaction

Un homme de 66 ans a été découvert jeudi matin, avec le nez et les oreilles tranchés, sur un terrain près de la forêt de Champagne-sur-Seine, en Seine-et-Marne.

Le retraité, blessé de plusieurs coups de couteau, a été conduit à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre, où il se trouve actuellement entre la vie et la mort. Un suspect a été immédiatement interpellé puis mis en examen pour tentative de meurtre.

La victime a été découverte jeudi matin vers 8 heures par des policiers. A ses côtés, les enquêteurs ont retrouvé une arbalète couverte de sang. Le retraité aurait eu une violente dispute avec son agresseur à propos du terrain qu’il occupait. Le suspect, qui lui aurait tendu un guet-apens, s’est d’abord servi de l’arbalète pour déséquilibrer le vieil homme, puis s’est acharné sur lui avec une violence inouïe. La victime a reçu plusieurs coups de couteau, notamment au thorax, et a eu le nez et les oreilles tranchés. Un véritable acte de barbarie. Rapidement secouru, il a été emmené à l’hôpital par hélicoptère. Son pronostic vital reste engagé.

Peu de temps après, les policiers ont localisé un homme de 32 ans qui tentait de s’enfuir. Ce dernier, au volant de sa voiture, a foncé délibérément sur les fonctionnaires qui ont alors ouvert le feu. L’homme, qui n’a pas été blessé, a ensuite quitté son véhicule pour plonger dans la Seine. Le suspect, finalement maîtrisé, a été placé en garde à vue. Mis en examen, il a aussitôt été écroué à Fresnes. Le parquet a ouvert une information judiciaire pour tentative d’assassinat et l’enquête a été confiée à la PJ de Melun.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ huit = dix-sept









Connexion