A La Une » Faits Divers » Meurtre » Meurtre du petit Jonathan : un suspect interpellé en Allemagne

Meurtre



Meurtre du petit Jonathan : un suspect interpellé en Allemagne

samedi 16 avril 2011 à 7 h 05 min | 3 réactions

Un éducateur âgé de 40 ans, qui a reconnu l’enlèvement et le meurtre de trois enfants, a été interpellé mercredi à Hambourg ,en Allemagne, après vingt ans de cavale.

Il est également soupçonné d’être le meurtrier du petit Jonathan Coulom, un enfant de 11 ans qui avait disparu dans la nuit du 6 au 7 avril 2004 dans un centre de vacances de Saint-Brévin-les-Pins, en Loire-Atlantique, et dont le corps avait été retrouvé six semaines plus tard.

Cet éducateur allemand était connu des services de police comme délinquant sexuel. Il a avoué les meurtres de trois garçons âgés de 8, 9 et 13 ans, disparus entre 1992 et 2001. Il est aussi soupçonné d’avoir tué un jeune Néerlandais de 11 ans en 1998 et serait également impliqué dans une quarantaine d’agressions sexuelles commises sur des mineurs. La plupart ayant eu lieu dans la région de Brême, au nord de l’Allemagne, mais aussi au Pays-Bas et en France.

Pour la gendarmerie de Saint-Brévin, il est encore trop tôt pour se prononcer. Le lien entre le suspect et le meurtre de Jonathan n’est pas formellement établi. Surnommé « l’homme masqué », ce tueur en série ciblait les centres de vacances pour jeunes. Il avait déjà été interrogé il y a quatre ans dans le cadre de ces disparitions. Il a toutefois démenti être impliqué dans les meurtres du petit Jonathan et du jeune Néerlandais. Les investigations vont se poursuivre.







3 réactions sur “Meurtre du petit Jonathan : un suspect interpellé en Allemagne”




  1. Paul Emile CHARLTON

    Et la Capitaine Stéphanie Leblond du SRPJ Versailles qui me disait deux jours avant l’enlèvement du petit Jonathan :- » Laissez tomber on est sur le coup et plus que sur le coup ! » ….
    Jonathan Coulom n’aurait jamais été enlevé si ce qui va suivre avait été fait dans les règles.
    -« Tout ce qui devait être fait l’a été »
    Hou la menteuse !!!
    Menteur l’adjudant-chef Christian Bordenave, Chef de la Brigade de Recherche de la Gendarmerie d’Agen! Jamais vu ce monsieur! Moi qui avais téléphoné à cet adjudant-chef et au SRPJ Versailles en 2004 après avoir retrouvé dans la rue d’Estelle Mouzin à Guermantes mon ancien voisin portugais, fausse licence de taxi à Agen et contre qui j’avais déja déposé au SRPJ Toulouse début 97 pour la disparition de la petite Marion. Je ne l’ai jamais vu cet adjudant-chef Bordenave et quand je suis passé à la gendarmerie d’Agen il s’est caché pour ne pas me recevoir. L’affaire Marion il l’a torpillée et étouffée sur ordre ….comme il a torpillé l’enquête suite au témoignage de Véronique Liaigre.
    Au SRPJ Versailles Cellule Estelle Mouzin c’est pas mieux!

    #659
  2. CESTMOINICOLAS

    Les prélèvement d’ADN et prises d’empreintes pour cette affaire se sont étalées sur 5 ans prouvant la volonté du Ministère public de rechercher le criminel. Dans ce contexte aucun antagonisme juridique et de prioritées contraires à la recherche de ces faits n’est à constater, par conséquent les gendarmes et policiers sont neutres. Or, l’une des personnes les plus menacées de France, sur les lieux du crime 8 mois avant les faits a aussi fait l’objet de ces analyses scientifiques. En 2006, trois ans avant la demande d Parquet de SAint-Nazaire pour effectuer ces prélèvements, cette personnes, ayant fait l’objet d’une intense chasse à l’homme sur les lieux avant les faits, avait proposé ses services pour collaborer avec la justice, jamais celle-ci ne lui a répondu ni même n’a enquêté pour voir si elle était victime de faits variés. Il y avait en arrière-plan, on l’aura compris, des priorités accordées à la recherche des stupéfiants. Les gendarmes comme les autres, sont intraitables sur ce point, ou bien vous êtes mort et n’êtes pas un concurrent politique alors on enquête, ou bien vous êtes vivant et si on peut vous exploiter pour renflouer les caisses de la PJ, on le fera.Et puis si vous n’êtes plus un enfant le sens de la compassion et la définition de l’enquête à charge et à décharge diminue évidemment à moins d’être mort car là vous faites l’unanimité encore que il faut que cela arrange les uns et les autre qui enquêtes surtout pour s’exercer au cas où l’on s’en prennent à leur enfant

    #607
  3. Paul Emile CHARLTON

    Hou! les menteuses…Cinq ans qu’ils sont avertis les gendarmes…J’ai jamais vu personne!
    Affaire Jonathan Coulom.
    Mieux que la Vuvuzela, le pipo français!
    Les cadors de la scientifique et ceux de la gendarmerie nationale en charge du dossier Jonathan Coulom ont-ils lu ‘ UNE HISTOIRE DE GENDARME ‘ : Boîte à Pandore N°27 sur le site editionsliberte.com ?
    Et s’ils ne sont pas content les gendarmes c’est quand ils veulent…
    Je leur parlerai aussi de Marion Wagon, d’ Estelle Mouzin, et du: Trafic organisé et commandité d’êtres humains sur l’Europe de l’ouest pour le compte du Nouvel Ordre Mondial, mais je leur parlerai également de l’affaire Amidlisa Pédocriminalité Var.
    Lecteurs profitez-en c’est gratuit.
    Ils sont tellement nuls ces gendarmes que je vais leur envoyer ce mail sur le site réservé à la cellule Jonathan Coulom. Ce ne sera que le cinquième mail en trois ans…

    #572


Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


cinq + cinq =









Connexion