A La Une » Faits Divers » Viol » Viol à Denain : une jeune fille égorgée échappe à la mort

Viol



Viol à Denain : une jeune fille égorgée échappe à la mort

vendredi 18 février 2011 à 7 h 04 min | Aucune réaction

Une jeune fille de 19 ans, violée et égorgée, a fait semblant d’être morte après son agression lundi à Denain, dans le Nord, pour échapper à son bourreau.

Le violeur, âgé de 28 ans et déjà condamné à plusieurs reprises, a été interpellé deux heures plus tard. Il a reconnu mardi soir avoir agi par vengeance. Frappée de 15 coups de couteau, la jeune fille a été hospitalisée à Valenciennes et se trouve maintenant hors de danger.

Lundi après-midi, la jeune femme avait reçu un texto d’une amie qui lui donnait rendez-vous au parc Émile-Zola à Denain. A son arrivée, vers 15 heures, c’est le compagnon de cette dernière qui se présente. Il l’accuse d’être responsable de sa rupture avec son amie et pour se venger, il la viol puis lui assène 15 coups de couteau. Pour finir, il l’égorge, la traîne dans un coin du parc et la laisse pour morte en la recouvrant de branchages. Puis il prend la fuite en emportant son sac à main.

Toujours vivante, la jeune fille a fait semblant d’avoir succombé à ses blessures pour que son agresseur s’éloigne. Avec un énorme courage, elle a rampé sur 300 mètres, puis a réussi à traverser un ruisseau pour aller chercher de l’aide. Elle est retrouvée vers 15h30, couverte de boue et en état de choc. Présentant une plaie de 15 cm de long sur 3 cm de profondeur, elle a été opérée en urgence à l’hôpital de Valenciennes. Mais auparavant, elle a pu désigner son agresseur.

L’individu a été interpellé vers 17 heures à Saint-Hilaire-lez-Cambrai. Déjà condamné sept fois pour outrages et atteintes aux biens, il faisait l’objet d’un suivi judiciaire depuis sa sortie de prison en décembre 2009. Selon la procureure de Valenciennes, il respectait toutes ses obligations de suivi et de formation. Après sa garde à vue, l’homme a  été présenté mercredi soir à un juge d’instruction et mis en examen pour viol aggravé sous la menace d’une arme et tentative d’assassinat. Il risque la prison à perpétuité.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


un + cinq =









Connexion