A La Une » Faits Divers » Incendie » Incendie à Nantes : le parquet ouvre une information judiciaire

Incendie



Incendie à Nantes : le parquet ouvre une information judiciaire

dimanche 27 février 2011 à 12 h 57 min | Aucune réaction

Le parquet de Nantes a ouvert hier une information judiciaire pour « destruction et dégradation volontaire par incendie de nature à créer un danger pour les personnes », après l’incendie qui a détruit dans la nuit de jeudi à vendredi le centre commercial du quartier très « sensible » de Malakoff à Nantes.

L’ incendie d’une rare violence a détruit, outre la mairie annexe, une boulangerie, un kebab, un café, un point phone et l’arrière du magasin Lidl.

Déjà il y a six mois le centre culturel du quartier avait été incendié et depuis le début de l’année les interventions des pompiers se sont multipliées pour éteindre des feux de voiture et de poubelles.

L’origine criminelle du sinistre ne fait aucun doute. Le procureur de la République dans un communiqué a indiqué que « l’absence de tout appareillage ou installation électrique au point de départ du sinistre, qui a été clairement identifié à l’intérieur d’un commerce de boulangerie, permet en effet d’exclure, aux yeux de l’expert, toute origine accidentelle ». Selon plusieurs témoins, trois « jeunes » ont été vus quittant la boulangerie peu avant l’apparition des flammes, dans la nuit de jeudi à vendredi.

Suite à l’incendie les autorités locales n’ont pas manqué de réagir. A leur manière, qui apparait singulièrement autistique. Dans un communiqué la préfecture de Loire-Atlantique a ainsi fait savoir qu’elle « poursuivrait son action pour garantir la tranquillité publique à laquelle aspirent les habitants de ce quartier comme tous nos concitoyens » (sic). La Ville de Nantes explique de son côté sur son site internet que « Malakoff a pâti de la même évolution que toutes les cités HLM construites autour des années soixante : le bâti a vieilli, la population s’est fragilisée » (resic). Bien entendu la situation créée par la présence de populations multi ethniques et multi culturelles déracinées dans ce quartier ne saurait être évoquée.

[cc] Source:  Novopress

Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


six + = neuf









Connexion