A La Une » Faits Divers » Disparition » Disparition d’une joggeuse à Bouloc : découverte de traces suspectes

Disparition



Disparition d’une joggeuse à Bouloc : découverte de traces suspectes

mercredi 16 février 2011 à 7 h 27 min | Aucune réaction

Patricia Bouchon, 49 ans, a disparu lundi matin sur une route de campagne près de Bouloc, en Haute-Garonne.

Comme chaque matin avant d’aller travailler, Patricia, secrétaire dans un cabinet d’avocat, est partie faire son footing vers 4h30. Son mari, inquiet de ne pas la voir renter, a alerté la gendarmerie vers 6 heures. Elle aurait été aperçue une dernière fois par un commerçant avant de disparaître.

Dès lundi, d’importants moyens ont été mobilisés. Les recherches n’ayant rien donné, une centaine de gendarmes, appuyés d’un hélicoptère, de plongeurs et de maîtres-chiens, ont ratissé mardi les alentours du village situé à 30km environ au nord de Toulouse. La gendarmerie et les commerçants de Bouloc ont placardé un avis de recherche concernant la disparition de Patricia.

Un commerçant dit l’avoir vu vers 9h45. Depuis plus rien. Aucune piste. Seule une petite tache rouge pouvant faire penser à du sang a été relevée sur un trottoir. Des analyses sont actuellement en cours. Les gendarmes n’excluent pour le moment aucune hypothèse.

Patricia Bouchon mesure 1 mètre 60, pèse environ 50 kg. Elle a les cheveux mi-longs, châtains clairs avec des mèches blondes et les yeux marron. Le jour de sa disparition, elle  portait un pantalon de jogging bleu marine, des baskets blanches, un sweat noir, des gants rouges et un K-Way bleu. Toute personne pouvant apporter des renseignements est priée de contacter la gendarmerie de Fronton au 05.34.27.93.60 ou le 17.


Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ neuf = seize









Connexion