A La Une » Faits Divers » Disparition » Disparition des jumelles: l’hypothèse d’un empoisonnement envisagée

Disparition



Disparition des jumelles: l’hypothèse d’un empoisonnement envisagée

jeudi 10 février 2011 à 16 h 47 min | Aucune réaction

Les policiers italiens sont maintenant à la recherche du magnétophone dont Matthias Schepp, le père des jumelles disparues depuis le 30 janvier dernier, ne se séparait jamais et qui pourrait contenir un message donnant des informations sur le sort des deux petites soeurs âgées de six ans.

Au douzième jours de leur disparition une nouvelle piste est maintenant envisagée par les enquêteurs : celle de l’empoisonnement.

Les policiers ont pour le moment suspendu l’enquête sur le terrain pour tenter d’analyser le parcours du père et sont désormais à la recherche du magnétophone. L’homme pourrait en effet avoir décidé de l’expédier, sans qu’il soit encore parvenu au destinataire. Par ailleurs, les enquêteurs ont retrouvé dans la mémoire de l’ordinateur de Matthias Schepp la trace de sites internet récemment visités, décrivant des méthodes d’empoisonnement.

En Italie, de son côté, une femme affirme avoir vu Alessia et Livia dans son bar à Cérignola : « Je suis sûre d’avoir vu les fillettes. Elles sont entrées dans mon bar avec leur père et l’homme est entré aussi dans le bar, avec son accent étranger. Il a demandé : “toilettes, toilettes”. La petite est allée aux toilettes pendant que son père l’attendait avec sa petite sœur », a déclaré la propriétaire de ce bar. Mais les policiers italiens restent sceptiques, car rien ne vient corroborer ces déclarations, surtout après une inspection du bar avec la brigade cynophile et l’analyse des films du système de vidéosurveillance.

Seule certitude, c’est que la gendarmerie de Corse a collecté de nombreux témoignages qui faisaient l’objet de vérifications et pourraient accréditer l’hypothèse de la présence du trio le 1er février à Propriano. Même si les petites n’ont toujours pas été formellement vues en Corse, leur présence sur un bateau a redonné l’espoir à la famille qu’elles puissent être encore vivantes.


Termes relatifs à cette page: , , , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ un = six









Connexion