A La Une » Faits Divers » Digne-les-Bains : un professeur évadé d’un hôpital psychiatrique

Faits Divers



Digne-les-Bains : un professeur évadé d’un hôpital psychiatrique

vendredi 4 février 2011 à 11 h 35 min | Aucune réaction

Un Irlandais de 26 ans, qui s’était échappé en novembre d’un asile, enseignait depuis début janvier à Digne-les-Bains, dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Considéré comme un dangereux schizophrène, cet homme avait réussi à se faire embaucher comme prof d’Allemand au lycée Pierre Gilles. Hospitalisé d’office sur arrêté préfectoral, le jeune homme devrait être renvoyé en Irlande dans les prochains jours.

C’est une histoire assez incroyable. Le 3 janvier dernier, le lycée public de Digne accueille un nouveau professeur  d’allemand. Lewis Mawhinney, originaire d’Irlande du Nord, est un jeune homme de 26 ans diplômé de la prestigieuse université d’Oxford. « Il a donné toute satisfaction et nous n’avons pas eu à nous plaindre de son comportement dans l’établissement », a déclaré la proviseur du lycée, en précisant qu’elle n’a jamais eu « aucune remontée négative ni de la part des collègues, ni de la part des élèves et des familles ».

Et pourtant, elle était loin d’imaginer le pire. Cet homme, d’apparence tranquille, s’est en réalité échappé d’un asile de fous ! Il avait été interné fin 2008 pour une tentative de meurtre sur l’un de ses collègues de travail. Après avoir tenté d’égorger à coups de couteau un professeur dans un ascenseur, Lewis Mawhinney avait été condamné à l’internement jusqu’à sa guérison.

Mais après son évasion, coup de théâtre. Il envoie à l’automne dernier une candidature spontanée au rectorat d’Aix-Marseille. Contacté pour un remplacement, le jeune homme faisant bonne impression, est aussitôt embauché. « Lors de notre entretien, il paraissait sérieux et en plus il parlait bien français », confie Pascale Garrec, la proviseure (sur la photo ci-contre).

« Il correspondait parfaitement au profil recherché, se justifie le rectorat, et bien sûr, ses diplômes étaient en règle ».

Mais un beau jour, lors d’une discussion avec la proviseure, le prof  irlandais tient des propos bizarres. Il disait être un agent des services secrets britanniques travaillant pour Scotland Yard ! Troublée par son comportement, la proviseure alerte immédiatement la police. Les enquêteurs découvre alors que l’homme s’était en fait évadé en novembre d’un centre d’internement psychiatrique en Irlande du Nord.

Interpellé et hospitalisé d’office dans un pavillon psychiatrique de l’hôpital Saint-Christophe, le jeune prof  devrait être renvoyé en Irlande dans les prochains jours. La schizophrénie, autrement dit un dédoublement de la personnalité, est une pathologie qui atteint plus d’un pour cent de la population. De quoi faire peur !







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


cinq + = dix









Connexion