A La Une » Société » Une nouvelle réintroduction d’ours dans les Pyrénées

Société



Une nouvelle réintroduction d’ours dans les Pyrénées

jeudi 16 décembre 2010 à 6 h 54 min | Aucune réaction

Un comité de la région du massif des Pyrénées envisage de mener une consultation auprès du public relativement à la réintroduction d’une ourse slovène dans le Béarn.

Cette nouvelle en date du vendredi 10 décembre 2010 relance le débat sur la volonté des habitants d’augmenter la population de ces ours. Certains s’y opposent, d’autres accueillent favorablement ce projet.

Les membres du ministère de l’écologie désirent remplacer une ourse du nom de Franska, morte dans un accident de la route près de Lourdes. Cette réintroduction aurait lieu au printemps 2011, dans la région des Pyrénées-Atlantiques. Deux mille cinq cents fermiers, que la Fédération transpyrénéennes des éleveurs de montagne représente, considèrent impossible de cohabiter avec les ours qui risquent de s’attaquer à leurs troupeaux.

D’autre part, l’association Pays de l’Ours-Adet, se montre en faveur de cette réintroduction. Elle rapporte qu’au total, en 2009, cent quarante-six animaux domestiques furent attaqués par les ours comparativement à cent quarante-cinq en 2010. Ils établissent cette comparaison afin de souligner la constance qui existe d’une année à l’autre et qu’une augmentation de la population d’ours ne signifie pas une dégradation de la situation. On dénombre actuellement une vingtaine d’ours sur tout le territoire de cette chaîne montagneuse.

Article diffusé sous licence Creative Commons et écrit par Aleph pour Sur La Toile

Termes relatifs à cette page: , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


quatre + deux =









Connexion