A La Une » Faits Divers » Meurtre » Meurtres à Clichy-la-Garenne : elle aurait découpé ses deux voisins

Meurtre



Meurtres à Clichy-la-Garenne : elle aurait découpé ses deux voisins

dimanche 5 décembre 2010 à 9 h 09 min | Aucune réaction

Zohra Magnin, âgée de 58 ans, accusée du meurtre de l’un de ses voisins à Clichy-la-Garenne, dans les Hauts-de-Seine, est soupçonnée d’en avoir tué un second.

Placée en détention provisoire pour le meurtre atroce de Robert Guyonnet, la mère de famille aurait reconnu avoir tué un autre de ses voisins à coups de couteau avant de découper le corps dans sa baignoire puis de jeter les morceaux aux ordures.

Robert Guyonnet, un homme de 60 ans, avaient été tué de la même manière. Les policiers avait retrouvés les restes de son corps éparpillés dans le bois de Dordives, dans le Loiret, en novembre 2008. Il y a quelques jours, elle dit aux enquêteurs avoir également tué Boudjemma Ouaereth, un homme de 77 ans dont ont était sans nouvelles  depuis l’été 2008.

Vendredi, pendant presque six heures, les enquêteurs de la police scientifique accompagnés d’une juge d’instruction ont passé au peigne fin le petit appartement où vivait Zohra, rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny. Placée en garde à vue, la meurtrière présumée, veuve et mère de deux enfants, a expliqué avoir tué ce voisin à cause « de ses sollicitations sexuelles répétées et insistantes ».

Des propos, qui à première vue, ne semblent pas très sérieux. La victime, originaire d’Algérie, était en effet un homme très croyant. Il se rendait régulièrement à la mosquée et avait effectué de nombreux pèlerinages à La Mecque. Boudjemma, un homme affaibli par son âge, ne parlait que de religion. On imagine difficilement ce retraité paisible avoir une maîtresse.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


deux + = huit









Connexion