A La Une » Faits Divers » L’Education nationale sanctionne un prof anti-avortement

Faits Divers



L’Education nationale sanctionne un prof anti-avortement

vendredi 26 novembre 2010 à 16 h 58 min | Aucune réaction

Le ministre de l’Education, Luc Chatel, a annoncé hier qu’un professeur du lycée Les Iscles à Manosque (Alpes-de-Haute-Provence), allait être suspendu quatre mois à titre provisoire, tandis qu’une enquête disciplinaire sera engagée contre lui.

Le ministère reproche a l’enseignant d’avoir projeté à ses élèves une vidéo décrivant les résultats d’un avortement, disponible sur le site www.avortementivg.com.

De son côté, l’Education nationale ne se gêne pas pour encourager le prosélytisme en faveur de l’avortement. En 2005, l’épreuve scientifique du baccalauréat de première L demandait aux candidats « de dégager des arguments en faveur de l’autorisation légale de l’IVG en France et d’argumenter l’idée selon laquelle l’avortement n’est pas considéré comme un moyen de contraception ».

De plus, partout en France, des collèges et lycées publics accueillent les bras grands ouverts les campagnes du Planning familial en faveur de l’avortement de masse. Deux poids et deux mesures ?

[cc] Source:  Novopress Info

Termes relatifs à cette page: , , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion