A La Une » People » Anelka exclu, il quitte l’équipe de France ce soir !

People



Anelka exclu, il quitte l’équipe de France ce soir !

samedi 19 juin 2010 à 15 h 28 min | Aucune réaction

C’est officiel. Selon un communiqué de la FFF, Anelka est exclu définitivement de l’équipe de France pour ce Mondial 2010. Il quittera dès ce soir le camp de base. Il aurait injurié Raymond Domenech en lui lançant « va te faire enculer, sale fils de pute! »

Une étape supplémentaire dans la décidément très chaotique campagne des Bleus en Afrique du Sud vient d’être franchie.

Selon L’Equipe de samedi, Nicolas Anelka aurait vivement insulté le sélectionneur Raymond Domenech à la mi-temps du match France-Mexique. Ces propos n’ont pas été confirmés par les deux protagonistes ou par l’encadrement des Bleus, mais la polémique enfle. Michel Hidalgo, l’ancien sélectionneur de l’équipe de France a estimé sur RTL que l’insulte d’Anelka était « méprisable ».

Dernière minute: Le communiqué de la FFF

« Les propos tenus par Nicolas Anelka à l’encontre du sélectionneur national, Raymond Domenech, sont totalement inacceptables pour la FFF, le football français et les valeurs qu’ils défendent. Informé tard dans la soirée de vendredi de l’incident grave survenu durant la mi-temps du match France – Mexique (0-2), le Président de la Fédération Jean-Pierre Escalettes a demandé à Nicolas Anelka, en présence du capitaine Patrice Evra, de présenter des excuses officielles à l’opinion publique française ainsi que de regretter ses propos devant Raymond Domenech, le staff et les 23 joueurs de l’Equipe de France. Devant le refus du joueur de se livrer à des excuses publiques, il a pris la décision en plein accord avec le sélectionneur et les membres de la délégation officielle présents à Knysna d’exclure Nicolas Anelka du groupe. Ce dernier quittera dès ce soir le camp de base de l’Equipe de France », précise le communiqué.

L’accrochage s’est produit dans les vestiaires

Cette engueulade s’est produite dans les vestiaires, lorsque Domenech a demandé à Anelka d’arrêter de « décrocher en permanence, de  « dézoner »  à volonté » et de demeurer « plus en pointe ».  Le joueur de Chelsea n’aurait pas apprécié et aurait alors lâché ces mots: « Va te faire enc…, sale fils de p…! ». « O.K., tu sors », aurait répondu le sélectionneur, avant de le remplacer par André-Pierre Gignac à la reprise, en présence de joueurs « médusés, choqués, consternés » par la réaction d’Anelka.

« Il ne doit plus porter  le maillot de l’équipe de France »

« Il ne doit plus porter  le maillot de l’équipe de France. A mon avis, il ne portera plus jamais ce maillot. Ces propos sont consternants ». Gérard Houllier, directeur technique national a lui déclaré au micro de RMC: « C’est au sélectionneur de dire: Tu fais tes valises et tu rentres. Si je suis responsable, c’est ce que je fais. Honnêtement, j’ai été choqué ».

L’ancien international français Just Fontaine juge lui « lamentable » la situation chez les Bleus et a prédit un avenir sombre pour la sélection si Nicolas Anelka n’en est pas exclu rapidement. « Ce qui arrive à l’équipe de France est débile, lamentable, pitoyable. Il faut virer Anelka» , a-t-il dit samedi.

« Pour en avoir dit beaucoup moins que ça à Henri Michel, Eric Cantona n’a plus jamais rejoué en Equipe de France. Et Cantona, malgré ses humeurs, c’était quand même autre chose sur un terrain ! » , a ajouté le détenteur du record de buts dans une même Coupe du monde.

Eric Cantona avait qualifié Henri Michel de « sac à merde » lorsque ce dernier dirigeait l’équipe de France. Le joueur n’avait plus été appelé par ce dernier mais avait retrouvé le maillot bleu sous la direction de Michel Platini. « Si on laisse passer ces injures, c’est la fin de l’équipe de France pour très longtemps. Tant qu’à perdre, autant le faire dans la dignité » , a ajouté Just Fontaine. « Anelka est un ingrat, en plus. Domenech lui a conservé sa confiance malgré ses piètres prestations depuis cinq matches. Et contre le Mexique, encore, au lieu d’aller en pointe comme on le lui demandait, il a préféré aller em… tout le monde au milieu rien que pour le plaisir de montrer sa technique. Parce qu’il n’a plus que ça » , a-t-il encore dit.

Teinturier « révolté »

La polémique remonte au plus haut niveau de la Fédération Française de Football. Son vice-président a demandé samedi que Nicolas Anelka soit exclu du groupe. « Que voulez-vous qu’on fasse? Ca me paraît évident. Si les mots qu’on vient d’entendre ont été employés, il n’a plus rien à faire là-bas. Si les mots exactement ont été dits, je ne comprends pas même qu’il ait été sur le terrain hier. Il aurait dû être expulsé tout de suite ou s’excuser. Il ne peut pas réapparaître sous un maillot d’entraînement de l’équipe de France, ce n’est pas normal. On n’a pas le droit de faire cela » , a insisté Christian Teinturier. Pour ce vice-président de la FFF, ces insultes reflètent l’ambiance délétère au sein de l’équipe de France. « C’est le déclencheur d’un état d’esprit et d’un climat qui est détestable. Raymond Domenech a fait confiance à ce garçon pendant quatre matches, cinq matches, c’est incompréhensible, c’est proprement scandaleux » , a-t-il dit. « Quand je vois ce qu’il fait sur le terrain, je me demande s’il avait vraiment envie de participer à une Coupe du monde ».

Bachelot appelle à la « retenue et à la dignité »

Certains politiques avaient déjà été très critiques vendredi envers les Bleus. Nul doute que les réactions risquent de pleuvoir dans les heures qui viennent. La ministre des Sports a été la première à réagir samedi, condamnant les propos attribués à Nicolas Anelka.

« La très forte pression qui pèse sur les Bleus n’autorise pour autant aucun dérapage » , écrit la ministre des Sports dans un communiqué. « Les joueurs doivent se rappeler qu’ils portent les couleurs de la France et qu’ils sont considérés comme des modèles par beaucoup de jeunes. Cela les oblige à la retenue et à la dignité » , ajoute-t-elle.

A Knysna, l’encadrement des Bleus reste lui très discret. Une décision pourrait être prise dans les heures qui viennent…







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


deux + six =









Connexion