A La Une » Faits Divers » Agression » Fusillade sur l’A4: une policière en état de mort cérébrale et 7 blessés

Agression



Fusillade sur l’A4: une policière en état de mort cérébrale et 7 blessés

jeudi 20 mai 2010 à 19 h 00 min | Aucune réaction

Une policière municipale, qui se trouve en état de mort cérébral, et sept personnes, ont été blessées au cours d’une fusillade qui a eu lieu ce jeudi vers 9 heures sur l’autoroute A4 dans le sens Paris-Province.

Très gravement touchée à la tête et à l’abdomen, la policière a été évacuée par hélicoptère vers la Pitié-Salpêtrière à Paris. Une automobiliste atteinte au poumon y a également été hospitalisée dans un état grave.

Parmis les nombreuses victimes, deux autres policiers ont été plus légerement blessés, tandis qu’un chauffeur routier a été touché au pied et une automobiliste souffre d’une blessure à la cuisse. Deux autres personnes ont elles été légèrement blessées par des éclats de verre.

D’après les premières informations, des individus  auraient été repérés à Créteil dans un fourgon portant des impacts de balles. Une patrouille de Villeneuve-Saint-Georges décide alors de le contrôler. Les malfaiteurs commencent par leur jeter des extincteurs, puis tirent à l’arme lourde. Immédiatement les policiers lancent une alerte générale. Une course-poursuite s’engage sur l’A86 et l’A4 en direction de la province et les malfaiteurs prennent la sortie n°8 en direction de Villiers-sur-Marne. Une voiture de la police municipale s’est également jointe aux  policiers nationaux lors de la poursuite. C’est à ce moment qu’éclate une importante fusillade.

Les malfaiteurs parviennent à prendre la fuite puis laisse  le fourgon qui a pris feu après s’être encastré dans un autre véhicule. A l’intérieur, les enquêteurs ont retrouvé des chargeurs d’armes automatiques et des explosifs. Désormais à pied, ils volent une Peugeot 206, qui sera repérée plus tard à Champs-sur-Marne. Puis il semblerait que cette voiture ait été à son tour abandonnée au profit d’une Mercedes retrouvée un peu plus tard à Noisy-le-Grand.

Un suspect aurait été interpellé en fin de matinée. Cet homme, connu des services de police se trouvaient à proximité du lieu de la fusillade. Sa participation éventuelle aux faits n’a pas été confirmée. Les malfaiteurs sont toujours en fuite et activement recherchés. Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, qui s’est rendu sur place en fin de matinée a affirmé que « les criminels ne resteront pas impunis ».


Termes relatifs à cette page: , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ neuf = dix









Connexion