A La Une » Internet » Un site de l’UMP piraté pour la seconde fois!

Internet



Un site de l’UMP piraté pour la seconde fois!

jeudi 22 avril 2010 à 12 h 35 min | Aucune réaction

ump-rodez-pirateCette fois il ne s’agit pas d’une farce, mais bel et bien d’un avertissement pour les webmasters. Le site de l’UMP de Rodez a été  une nouvelle fois piraté en moins de deux mois. Une nouvelle attaque signée comme une mise en garde contre les failles du système ?

Eymz et WaZo  ont déjà prouver à maintes reprises qu’il y avait des problèmes de sécurisation au seins des sites du gouvernement. Ils s’en sont pris une fois de plus au site de l’UMP de Rodez. Ce dernier avait déjà été averti en mars dernier que des pirates pouvaient facilement s’introduire sur leur serveur.

Apparemment  ils n’en n’ont pas tenu rigueur et n’ont rien fait pour sécuriser l’accès à leur site. Mal leur en prenne, voici ce que l’on pouvait voir ce matin sur la page d’accueil de l’UMP d’Aveyron :

ump-rodez-hack

Ce midi, le site semblait inaccessible et l’on pouvait voir une page de test du serveur apache. Serait-il en train de réagir sérieusement face à ce fléau ? C’est en tout cas ce que nous laisse  penser cette maintenance soudaine. Maintenance qui intervient tout de même un mois et demi après le dernier avertissement! D’après nos sources, l’intrusion sur le site se serait faite par une faille Blind Sql.

Et pour couronner le tout, Eymz et WaZo nous prouvent même que l’on peut avoir accès à des pages sécurisées de l’école de la gendarmerie nationale. Site normalement interdit au grand public et réservé aux élèves de l’ESOG (Ecole des sous-officiers de la gendarmerie).

Nous ne donnerons pas l’adresse du site, mais voici une capture effectuée ce matin même :

ecole-officiers-gendarmerie-defense-gouv

D’après nos renseignements, il suffirait, entre autre, de connaître le préfixe de l’adresse http et l’ID (numéro d’identification) qui correspond pour pouvoir y accéder.

Rappelons tout de même, que ces deux pirates, qui ne chôment pas depuis leur débuts (plusieurs milliers de sites testés et visités),  veulent démontrer qu’ils existent des failles de sécurité sur internet et qu’il serait enfin temps que les pouvoirs publics s’y intéressent de près …

Stéphane – LibertaLand


Termes relatifs à cette page: , , , , , , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


quatre + un =









Connexion